Bacary Sagna, international français d’origine casamançaise, s’est confié sur les Lions de la Teranga.

L’ancien défenseur de Manchester City a fait le tour des questions liées à l’équipe de France, l’équipe du Sénégal et Sadio Mané qu’il affectionne particulièrement.

Au mois de septembre 2017, l’international français avait profité de son séjour au Sénégal pour réclamer ses origines sénégalaises.

Bacary Sagna  avait déclaré :  : «J’ai une bonne éducation. J’ai grandi dans la culture africaine. J’y suis encore. Je suis très proche de ma famille et de mes amis. Je sais d’où je viens. Sur le terrain, je me bats. Chaque ballon est primordial pour moi. Le fait d’être Africain me donne la force de pouvoir évoluer aussi pour le pays. Je sais qu’on est très regardé, qu’on est des exemples pour beaucoup et en tant qu’exemples, on donne le maximum.»

Le geste est plus éloquent que la parole. Au mois de mai dernier, Bacary Sagna, natif de Sens (Yonne, France), avait offert au Casa-Sports un lot de matériels : 17 protège-tibias, 22 ballons, 17 sacs de sport et du matériel de musculation.

En 2010, il avait offert une partie de sa prime de participation au Mondial sud-africain à ce même club sénégalais. Sagna aurait également refait le stade de Bagaya (département de Bignona). «C’est normal, commente le joueur. Dieu m’a béni. Il m’a donné la chance de réaliser le rêve de beaucoup de jeunes. Il m’a donné la chance d’être footballeur professionnel. Donc, si je peux rendre ce qu’Il m’a donné par différents aspects, par exemple donner des équipements ou me rendre au pays quand je le peux, je le fais.»