Ancien joueur sénégalais, Aziz Dieng a fait un passage à l’AS Yeggo en petite catégorie avant d’aller en France. Il a ensuite évolué aux Etats Unies pendant des années. Certes il n’a pas fait les grands clubs européens, mais il a enregistré une carrière remarquable en Amérique.

Il termine sa carrière au Canada pour ensuite devenir entraîneur. Dans cette interview avec wiwsport.com, il revient sur son parcours, ses objectifs en tant que coach mais aussi Aziz Dieng confie son ambition de venir servir son pays.

Pouvez vous revenir sur votre carrière en tant que joueur…

J’ai commencé ma carrière au Sénégal l As Yeggo en petite catégorie avant d’aller très tôt avec avec mon père. J ai joué quelques mois en région parisienne a Villlemomble avant d d’aller au CS Sedan finir ma formation puis au Fc Martigues ensuite j avais signé au CO Châlons en Champagne en CFA à l époque avant de commencer mon périple aux États-unis en 2008 avec les Seals de San Francisco avant d etre transformé à Seattle avec les kitsap pumas et j ai finis mon parcours professionnel avec Oakland Ambassadors .Apres je suis revenue en France pendant 2 ans en 2015 suite à la maladie de mon père qui a finit par l’emporter la même année malheureusement…

J’ai joué en Division d honneur à Es Bonchamps et As Laval Bourny ou j ai entamé ma reconversion avec le passage de la Licence UEFA B. Et pour finir ce long parcours en 2017 je suis venue au Canada dans la région de Montréal ou j’ai rejoint le Club Soccer Longueuil Un club semi pro qui joue en PLSQ (Première Ligue Soccer Quebec) comme joueur jusqu’ en 2019 mais aussi comme entraîneur/éducateur de la réserve semi pro et des U18.

Qu’est ce qui vous a le plus marqué dans votre parcours ? 

Mon passage au CS Sedan la belle époque… car c était à l épopée du Sénégal à la coupe du monde 2002 et il y a un contingent sénégalais Moussa Ndiaye avec qui je m entendais bien Henry, Salif, Alcaly par la suite Basile Decarvalho même si à l’époque j’étais avec les U18 et ensuite la réserve. J’ai beaucoup appris. Sinon footballistiquement c’est en 2009 aux états-unis avec Kitsap Pumas à Seattle on évolué en USL2 ancienne (PDL )on avait été Champion de la division Pacifique sans une seule défaite cette saison là c’est inoubliable. Même si par la suite on a été éliminé en demi-finale Nationale de playoff par Ventura Fusion FC ça reste mon meilleur souvenir en parcours de joueurs.

Comment vous trouvez le championnat américain par rapport aux autres championnats ? 

Contrairement à ce que pense beaucoup de gens, le championnat américain à un bon niveau notamment en MLS ou les meilleurs équipes joueraient le milieu de tableau dans un grand championnats européens. C est un jeu très athlétique mais aussi technique grâce aux nombreux sud-américains qui y évoluent mais aussi quelques Africains et européens aussi.

Tactiquement ils sont moins disciplinés qu en France par exemple surtout les joueurs formés sur place par rapport aux étrangers qui arrivent de pays ou continent avec une culture footballistique. ils n ont pas cette formation de base .il faut savoir qu en Amérique les meilleurs athlètes en générale sont tournés vers d autres sports plus populaires ( football américain, basketball ou basket)que le foot ou le soccer comme ils disent las-bas. En tout cas le foot se développe bien et attire de plus en plus de jeunes africains ou européens.

Après votre carrière de footballeur, comment se passe votre nouveau métier d’entraîneur ? 

Oui tout a fait le coaching car je n ai connu que le football dans ma vie jusque-là .Donc naturellement je ne me suis pas posé la question je suis allée vers ce métier qui différant que jouer mais ça on le sait qu en passant ces diplômes car les méthodes pédagogiques les techniques,tactiques de coaching, la gestion d un groupe l apprend qu en passant les diplômes même si la carrière et le vécu de joueurs aident énormément à certains moments clé ,ils faut se former.

C’est pour ça avant même d d’arrêter ma carrière quand j étais Aux Etats-unis j ai commencé à entraîner des équipes de jeunes et puis a mon retour en France j ai entamé mon parcours de formation pour l UEFA B que j ai obtenu en 2016 . Aujourd’hui je suis au Canada ou je suis co-entraîneur de l’équipe semi professionnel du CS Longueuil , et je suis le responsable de la formation et post-formation du club ce qui est une bonne continuité sur mon plan de carrière. Je touche à beaucoup de facettes du métier et de la formation de jeunes joueurs en plus de travailler dans le football à plein temps.

Depuis quelques années, vous évoluez au Canada, comment vous trouvez l’évolution du football canadien ?

Oui effectivement comme je l ai dit tantôt ma carrière m’a emmené au Canada ou le football est entrain de se développer sérieusement à l image de ce que j avais connu a mes débuts aux Etats-unis en 2008. Le football prend une énorme place dans le sport juvénile au Canada ou le sport national et le plus populaire est le Hockey sur glace .

La Fédération Soccer Canada a lancé la saison dernière la CPL (Canadien Première Ligue) le premier championnat national professionnel ce qui est une bonne choses pour que les jeunes canadiens puissent évoluer à un haut niveau en restant dans leurs pays. Car les championnats provinciaux qui sont semi pro comme mon club Cs Longueuil restaient la seule option pour les jeunes à part ceux qui arrivent à jouer dans 1 des 3 clubs de MLS que compte le Canada: Impact Montréal, FC Toronto ou Vancouver withecaps.

Quels sont vos objectifs ? 

Mes objectifs à court terme est de continuer à emmagasiner de l expérience ici en tant qu entraîneur de l’équipe professionnel et dans la formation des jeunes. Il ne faut pas oublier que j ai arrêté ma carrière l année dernière mais paradoxalement j ai presque 8 ans de coaching et j ai déjà La Lic B National Canadien et l UEFA B donc je suis très en avance sur les temps de passage a bientôt 34 ans .

A moyen terme c’est de décrochait ma licence A et j aimerais intégrer le staff d une équipe professionnelle au Canada ou États-unis et pourquoi pas au Sénégal car d’après ce que je vois le football Sénégalais est en nette progression . Et a long terme l’objectif c’est de faire une carrière d’entraîneur suivre les pas des Aliou Cissé ou Omar Daf qui sont revenus pour coacher dans nos sélections nationales.

Qu’est ce que vous pensez du football sénégalais d’une manière générale ?

Le football sénégalais est entrain de se développer avec les clubs de mieux en mieux structurés à l image de Génération Foot ,Diambars, Dakar SC etc…pour ne citer qu eux font améliorent le niveau de nos jeunes à travers leurs centres de formation qui travaillent quasiment avec les mêmes méthodes qu en France car ils sont en partenariat avec des clubs français. Maintenant il faut que chaque club professionnel au Sénégal possède son propre centre de formation même s ils ne sont pas en partenariat avec des clubs étrangers.

Il faut que l état et la fédération mettent plus de moyens dans le football amateur en mettant en place des meilleurs infrastructures notamment des terrains synthétiques mais aussi sur la formation des jeunes entraîneurs . Le dernier parcours honorable de l’équipe nationale du Sénégal lors de la Can 2019 et a la coupe du monde doivent mettre les autorités en alerte que le Sénégal est un pays de football et qu ils devraient plus investir dans le football sénégalais car quand l’équipe nationale gagne elle donne beaucoup de bonheur de fierté au sénégalais et surtout les rassemblent .j ai vu l accueil impressionnant qui leurs a été réservé à Dakar après la finale de la can je me suis demandée s ils avez gagné ce que ça serait. Il y a des jeunes talents qui arrivent il faudra bien se préparer on a les capacités avec les joueurs qu ont a de décrocher enfin une CAN.

Avez vous comme ambition, venir servir votre pays ?

Oui tout à fait je compte revenir à moyen terme pour prendre une équipe professionnelle du championnat L1 ou une sélection nationale de jeune comme le U17 ou U19. Mais aussi ça pourrait être comme directeur sportif d un club car je suis actuellement entrain de suivre une formation de Directeur Technique Club avec la fédération Soccer Quebec. Si tout se passe bien je serai diplômé en Octobre inchalla malgré les circonstances du moment on passe a distance certains modules.

D’un autre côté je suis entrain de discuter avec des partenaires de la création d un futur académie de football a Dakar l idée étant de former des jeunes en situation académique et des les orientés vers des universités Canadiennes ou Américaines qui ont souvent des bourses qu il offres aux talents et en contre partie le jeune peut jouer pour l université et décrocher un diplôme qui peut lui servir si le foot ne marche pas ou plus tard à la fin de sa carrière.

L’université prend en charge tous les frais y compris l hébergement. Sachant que le joueur va évoluer dans un cadre comme les équipes pro et il aura même la possibilité de se faire drafté en MLS ou USL . Je vais aussi relancer le projet que j ai lancé avec l’équipementier italien Macron qui avait pour but d habiller les équipes professionnelles sénégalaise. Comme vous le constater j ai oui pas mal de projet en cours pour le Sénégal ce qui prouve mon attachement à mon pays.

Comment vivez vous le confinement avec le coronavirus au Canada ? 

Au Canada aussi on reste confiné comme partout dans le monde a cause de cette pandémie. On essaye d appliquer les instructions et les mesures que le gouvernement Canadien à donner. Tout est à l’arrêt on ne sort que pour ce qui est essentiel. Personnellement au niveau du travail la fédération a suspendu toutes les activités de Soccer donc au niveau de mon club on est a l’arrêt mes je travaille de la maison en étant en contact avec le directeur technique du club et les éducateurs qui sont a la tête des équipes dont je suis responsable de pôle Pour mettre en place des activités et des programmes hebdomadaires qu on envoie au jeunes.

Sinon j ai aussi du travail a distance a faire avec la fédération Soccer Quebec pour ma formation de Dt Club. Pour l’équipe semi pro aussi je me réunit une a deux fois semaine en vidéoconférence avec les membres du staff . Donc mes journées restent chargées même à la maison . J en profite pour lancer un appel à tous les sénégalais et sportif en particulier de respect les consignes imposées par les autorités et de prendre très au sérieux cette pandémie mais aussi d éviter tout les rassemblements matchs de football ,entraînement en communauté etc… Et pour finir je remercie wiwsport pour cette interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here