Augustin Senghor: “On peut avoir les boules”

Le président de la fédération sénégalaise de football s’est prononcé sur la rencontre face Burkina Faso soldée par un nul 2-2. Pour Augustin Senghor, rien est encore joué dans le groupe.

« C’est une grande déception. Car on est bien revenu après avoir été mené. L’adversaire a joué à dix, on a géré jusqu’à la fin. Et là, on prend un deuxième but, pratiquement dans les arrêts de jeu. On peut avoir les boules. Mais on savait que dans ce groupe, les choses ne se dénoueraient qu’à la dernière journée. Nos chances sont intactes. On est en embuscade derrière le Burkina et le Cap-Vert. Il s’agira maintenant d’assurer le maximum de points. Et au Cap-Vert et à Dakar, pour obtenir notre billet. C’est vrai que nous n’avons plus notre destin en main. Mais encore faudrait-il que le Burkina  remporte ses deux matchs. La configuration de cette poule a montré que ce ne sera facile pour personne. »

Dans la même catégorie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *