CAIRO, EGYPT - JULY 14: Head Coach of Senegal Aliou Cisse gives tactics to his players during the 2019 Africa Cup of Nations semifinal football match between Tunisia and Senegal, on July 14, 2019 in Cairo, Egypt. (Photo by Samer Abdallah/Anadolu Agency/Getty Images)

Finaliste malheureux de la CAN, le Sénégal est encore une fois rentré bredouille. Considéré comme le plus grand favori, les « Lions » sont tombés face aux Algériens. Depuis cet échec en finale, l’avenir du sélectionneur de l’équipe, Aliou Cissé, faisait débat. La FSF a tranché.

Très attendue, la décision du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, est enfin tombée. A l’instar de Matar Ba, Senghor renouvelle sa confiance à Cissé.

« Il n’y a aucune raison de ne pas continuer avec lui. Depuis sa nomination en février 2015, nous avons participé à deux CAN et à la Coupe du monde 2018. Notre objectif est bien sûr de remporter un jour la CAN, mais aussi d’assurer notre présence en phase finale de chaque compétition de manière régulière. Nous avons misé sur la stabilité« , a-t-il déclaré dans Jeune Afrique.

« Avec lui, on sait où on va. Les joueurs le connaissent. Prenez l’exemple de l’Allemagne. Joachim Low a été nommé en 2006, il est devenu champion du monde 8 ans plus tard, et il n’a pas été limogé l’année dernière, après l’élimination de son équipe au premier tour de la Coupe du monde« , a fait savoir le premier responsable de la FSF.

C’est dit. Aliou restera donc sur le banc des Lions pour les prochaines échéances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here