Le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, est candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf). L’élection aura lieu en mars prochain.

Mr Senghor, qui n’a pas encore annoncé publiquement sa candidature, confirme à BBC Sport Africa qu’il est le cinquième candidat aux élections.

“Quand le moment sera venu, je communiquerai sur cette candidature. Ce sera après notre match contre la Guinée-Bissau, dimanche”.

Il semble que Mr Senghor attende l’approbation officielle du président du Sénégal, Macky Sall, avant d’annoncer publiquement sa candidature.

Il a cependant déposé les documents nécessaires au siège de la Caf au Caire, dans le but de respecter le délai de jeudi.

Cinq personnes au total ont ainsi déjà annoncé leur candidature à ce poste : Ahmad (Madagascar), Jacques Anouma (Côte d’Ivoire), Patrice Motsepe (Afrique du Sud) et Ahmed Yahya (Mauritanie).

La candidature d’Ahmad est incertaine car BBC Sport Africa croit savoir qu’il a violé divers codes de déontologie de la Fifa, ce qui est susceptible de compromettre la réélection du sexagénaire qui a déjà nié tout ce qui lui est reproché.

Augustin Senghor est aussi un homme politique et maire de Gorée, une île touristique au large de la capitale sénégalaise Dakar. Il est en outre le président de l’équipe de première division de la localité.

Le Sénégal, dont il est président de la Fédération de Football, joue un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations à Bissau dimanche 15 novembre.

Le Sénégalais, désormais candidat à la présidence de la CAF, est membre du comité exécutif de l’instance africaine du football depuis 2019.

Les élections à la Caf doivent avoir lieu dans la capitale marocaine Rabat le 12 mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here