PARTAGER

En 3 matches, l’Assur avait réussi le sans faute en début de saison. Mais depuis quelques temps, l’ex-Css est en panne. Un petit point lors de ses trois dernières sorties, c’est le bilan inquiétant des Sucriers.  
Sous son nouveau nom, l’ex-Css, désormais baptisée Association sportive sucrière de Richard Toll (Assur), avait démarré le championnat à vive allure. 

En plus de l’Olympique de Ngor, l’un des promus, l’Us Gorée, et le Casa Sports, champion en titre, avaient mordu la poussière devant le club du Nord qui avait démarré la saison avec le plein de 9 points sur 9 possibles. Une performance historique pour l’équipe de la Compagnie sucrière de Richard Toll, habituée à jouer les seconds rôles, voire le maintien.

Mais, depuis la quatrième journée du championnat de Ligue 1, Ngb Niary Tally a brisé la dynamique des Sucriers qui ne savent plus gagner. Pire, ils n’ont enregistré qu’un petit point durant ces trois dernières journées. Soit 2 défaites et 1 nul, un bilan inquiétant que l’entraîneur de l’équipe justifie en déplorant le manque d’expérience de ses joueurs. « C’est l’effet de la jeunesse de mes joueurs.

Ce sont des joueurs qui ne sont pas tout à fait aguerris », justifie Abdoulaye Diaw qui mesure la tâche qu’il a encore devant lui.
« Maintenant, c’est à nous de voir comment les préparer et mieux doser la préparation sur le plan physique par rapport aux équipes aguerries de ce championnat. Nous rencontrons maintenant des équipes un peu plus mûres que la nôtre qui est très jeune et qui n’arrive pas toujours à résoudre le problème de la vivacité, du lâcher du ballon, du jeu collectif, au détriment de la recherche de duels, de combats avec des gabarits un peu plus solides. Mais sous peu de temps, nous allons régler ce problème de la préparation », résume l’un des doyens des techniciens encore en service. En plus de ce problème d’inexpérience, Laye Diaw déplore des cas de blessures, mais aussi « des joueurs qui souffrent de maux de dents » pour expliquer les contreperformances de son équipe depuis quelques temps.

lesoleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here