PARTAGER

Considéré comme l’un des grands espoirs du football sénégalais, Assane Dioussé (20 ans) ne manque pas d’ambitions dont celle de rejoindre la Tanière des Lions. Entretien avec le jeune milieu de terrain d’Empoli, club de la Serie A italienne. 

Assane, Pouvez-vous retracer votre parcours pour nos lecteurs ? 

Comme tout jeune Sénégalais, j’ai commencé à taper au ballon dans la rue de mon quartier natal, à Fass. J’ai ensuite intégré l’école de football Falilou Tall. Par la suite, j’ai rejoint ma famille en Italie, j’avais alors 13 ans. A mon arrivée, je suis resté trois mois sans jouer en raison de problèmes administratifs. Ensuite, j’ai joué à l’AS Cadara mais je n’y ai pas duré. C’est par la suite que les dirigeants d’Empoli m’ont repéré pour un test que j’ai finalement réussi. Donc depuis 2010, je suis au club mais ce n’est qu’en 2015 que j’ai signé mon premier contrat pro. Empoli c’est ma maison, cela fait sept saisons que je suis ici.

Et comment se passe pour vous la saison en cours ?

Par rapport à la saison précédente, cette année se passe bien Alhamdoulilah. La saison dernière, je n’avais joué que 15 matchs, alors que pour celle en cours, lors des 22 journées déjà jouées, j’ai été 20 fois titulaire. Je suis ma progression, je m’épanouis bien. Le coach me fait confiance, je joue tous les matchs, cela me fait du bien.
Comment voyez-vous le niveau du championnat italien ?

C’est un bon championnat avec de grands joueurs. J’essaie d’apprendre au fil des matchs. Le niveau est bon. Les équipes n’ont rien à envier aux équipes des autres championnats européens. Il y a aussi de grands joueurs ici.

Vous avez déjà été sélectionné avec les U20 du Sénégal en 2012, n’avez-vous pas la sélection A dans le viseur ?

C’est vrai, j’étais dans le groupe des Juniors à Dubaï. Malheureusement pour moi, j’avais contracté une blessure à la cheville. Depuis lors, on n’a pas fait appel à moi. Mais si l’entraineur m’appelle, je répondrai présent sans hésitation. Pour le moment, je travaille dur pour rejoindre la Tanière même si nous avons pas mal de milieux de terrain talentueux. Porter les couleurs du Sénégal a toujours été un rêve pour moi, je serai toujours à la disposition de notre sélection et je viendrai avec fierté si on fait appel à moi. Mon rêve est d’être parmi ceux qui vont donner la CAN au Sénégal.

Justement, comment avez-vous vécu l’élimination de l’équipe nationale de la CA 2017 ?

Ça a été très dur pour moi. Durant cette CAN, je ne ratais jamais les matchs du Sénégal, même si j’étais en regroupement. L’équipe nationale avait tout pour remporter cette CAN. J’ai trop aimé le jeu, l’engagement, l’état d’esprit et la solidarité dans le groupe. Cela renforce mon envie d’intégrer l’équipe. A force de travail, j’espère rejoindre ce groupe bientôt et je pense que la chance nous sourira.

Vous êtes un jeune joueur, quels sont vos objectifs ?

Déjà rejoindre l’équipe nationale rapidement et gagner avec elle des trophées majeurs, être champion de la Serie A avec Empoli et intégrer mon club de rêve l’Inter de Milan et enfin jouer dans les plus grands championnats du monde notamment à Barcelone et à Chelsea.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here