Les joueurs sénégalais évoluant en Premier League ont connu des aventures diverses durant la saison 2021-202, qui a pris fin ce week-end avec le sacre de Manchester City.

La saison de football en Angleterre a pris fin ce week-end, avec la 38e et dernière journée de Premier League. Manchester City (93 pts) est sacré champion d’Angleterre à l’issue d’une course effrénée avec Liverpool. Les Citizens ont conservé leur titre grâce à leur victoire (3-2) face à Aston Villa.

Pour les joueurs sénégalais champions d’Afrique, cet exercice n’a pas été satisfaisant pour tous. Voici quelques indications du bilan mitigé des Lions en Grande-Bretagne.

Sadio Mané, entre plaisir et amertume

Après une année 2020-2021 décevante, Sadio Mané et ses coéquipiers sont revenus cette saison avec un esprit revanchard. Les Reds ont démarré cet exercice sous d’heureux auspices. Les hommes de Jurgen Klopp ont marqué leur empreinte sur toutes les compétitions en Angleterre. L’attaquant sénégalais a retrouvé ses marques avec plus d’impacts sur le jeu de son équipe. Revigoré par le titre de champion d’Afrique et de meilleur joueur de la Can-2021, Sadio Mané a su mettre son talent et sa générosité dans l’effort au service des siens. Vainqueur de la League Cup en février 2022, contre Chelsea, et de la FA Cup, en début mai, Liverpool s’est mis à rêver du Grand Chelem : le fameux quadruplé. Car, au même moment, le club du Merseyside était dans la course pour le titre de champion d’Angleterre, avec seulement un point de retard sur Manchester City, et avait fini de décrocher la qualification pour la finale de la Ligue des champions. Malheureusement pour les Reds, le miracle ne s’est pas produit, ce dimanche 22 mai. Comme en 2019, City a su tenir jusqu’au bout. Mané et ses équipiers devront passer une autre fois pour le 20e titre de champion d’Angleterre du club.

Au plan individuel, Sadio Mané a réalisé une saison remarquable, avec de meilleures stats que la saison écoulée (11 buts et 7 passes décisives en 35 rencontres). En 34 apparitions, l’ancien Messin a inscrit 16 buts et servi 2 passes décisives.

Tout n’est pas fini pour eux. Ils ont la possibilité d’écrire une nouvelle page de l’histoire de Liverpool en C1 avec un 7e trophée. Ce sera samedi prochain au Stade de France, à Paris, contre le Real Madrid.

Édouard Mendy a le blues

La montagne Chelsea a finalement accouché d’une souris. Auréolés du titre de champion d’Europe, les Londoniens ont fait chou blanc cette saison. Malgré un renfort de taille dans son effectif, avec le transfert de Romelu Lukaku en provenance de l’Inter Milan pour 115 millions d’euros, les Blues n’ont pas su réaliser leur objectif. Edouard Mendy et ses coéquipiers ont échoué dans la défense de leur titre, en se faisant éliminer en demi-finales de la Ligue des champions par le  Real Madrid.

Mais Mendy et ses coéquipiers peuvent s’en mordre les doigts, surtout qu’ils avaient, à deux reprises, l’occasion de sauver leur saison. Chelsea s’est qualifié pour les finales de la League Cup et de la FA Cup contre Liverpool. Mais chaque fois, Mendy et sa bande se sont fait avoir par les Reds de Sadio Mané, presque de la même manière. Après 120 minutes de dures empoignades, les hommes de Tuchel ont perdu le nord, à l’issue de la séance des tirs au but.

Même si les hommes de Thomas Tuchel ont très vite été largués dans la course au titre de champion d’Angleterre, ils ont néanmoins su se hisser sur le podium en terminant à la 3e place (74 pts), synonyme de qualification à la phase de poules de la C1.

Nampalys Mendy, du positif au bout du compte

Leicester a fait une moins bonne saison que l’année dernière où ils avaient occupé la 5e place (66 pts). Les Foxes sont classés 8e (52 pts) et ne verront pas l’Europe la saison prochaine. Individuellement, cet exercice n’a pas été mauvais pour Nampalys Mendy. Le milieu de terrain sénégalais fait partie des Lions qui ont le mieux capitalisé leur participation victorieuse à la Can-2021 dans leur club. Presque inexistant dans le dispositif de Brendan Rodgers dans la première moitié du championnat, l’ancien Niçois a regagné la confiance de son entraineur. Le technicien nord-irlandais a donné sa chance à Mendy qui a été titularisé à plusieurs reprises dans l’entrejeu de Leicester. Relégué dans l’équipe U23, Nampalys a joué avec le groupe d’élite des Foxes 14 matches de Premier League.

Cheikhou Kouyaté moins en vue

Crystal Palace a assuré son maintien en Premier League. Les Eagles ont obtenu un meilleur classement, en terminant à la 12e place (48 pts) par rapport à la saison précédente où ils étaient 14e. Cheikhou Kouyaté a fait partie de l’aventure avec Patrick Vieira. Mais le milieu de terrain sénégalais a petit à petit perdu sa place de titulaire. Plus la saison avançait, plus il était relégué sur le banc. Lors des six dernières journées, il n’a joué que deux matches. C’est du banc qu’il a suivi les soixante premières minutes de la victoire contre Manchester United (1-0), comptant pour la 38e et dernière journée. C’est à la 67e mn qu’il a fait son entrée à la place de Rak-Sakyi. Cette saison, Cheikhou Kouyaté a fait 27 apparitions sous les couleurs de Crystal Palace, contre 36 et 35 respectivement en 2021 et en 2020.

Ismaïla Sarr, triste fin

La saison 2021-2022 n’a pas été un franc succès pour Ismaïla Sarr et Watford. Aussitôt promus en Premier League, les Hornets vont retrouver la Championship la saison prochaine. D’ailleurs, cet exercice a démarré sous de mauvais augure pour l’ancien pensionnaire de Génération Foot. Une blessure au genou l’ayant éloigné des pelouses pendant un bon moment, a même failli le priver de Can. Mais le sélectionneur national a tenu à le maintenir dans son effectif. Ce qui a permis à Sarr de retrouver ses coéquipiers en quarts de finale et a inscrit le 2e but de la victoire (3-1) des Lions contre la Guinée équatoriale. Malgré son statut de champion d’Afrique, l’ex-attaquant du Stade Rennais n’a pas pu empêcher la relégation de son club. Il a même raté la fin de la saison à cause d’une blessure à la cuisse qui l’a privé des trois dernières sorties de Watford. Ismaïla Sarr a inscrit 5 buts en 22 apparitions (deux passes décisives) sous le maillot des Hornets, cette saison. Il y a de fortes chances que l’ancien Messin quitte le nord de Londres cet été.

Sourceenqueteplus
Article précédentMécanismes de transfert des joueurs: La LSFP invitée à mettre à niveau ses textes
Article suivantRed Star : Habib Beye prolonge jusqu’en 2024

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here