PARTAGER

Fatigué qu’il était Issa Cissokho dimanche sur le coup de 17 heures. Il venait de jouer avec la réserve amiénoise  les trois quarts de la rencontre face à Boulogne et il aspirait au repos. Pourtant avec  une disponibilité qu’il faut saluer, l’international sénégalais a bien voulu revenir  sur ce qu’il faut bien appeler un week-end chargé.

En effet, Issa Cissokho faisait partie du groupe des 18 joueurs qui avaient effectué le déplacement de Saint Etienne. Il n’était pas entré en jeu mais dimanche matin, il participait au décrassage à l’instar des équipiers ayant joué la veille. Issa n’est pas habitué à rester sur la touche.  Aussi, demanda-t-il à Christophe Pélissier la possibilité de participer à la rencontre face à Boulogne.

« C’est vrai que c’est totalement différent, notait Cissokho. C’est une autre compétition. Cela fait longtemps que je côtoie le haut niveau. Alors faire un retour  avec les jeunes du centre,  cela fait bizarre mais surtout plaisir. Vous savez, j’ai été amateur et j’ai connu la préparation d’un match.

« Nous  sommes rentrés tard de Saint Etienne et  je me suis couché seulement à 4 heures du matin. J’étais au décrassage à 10 heures. J’ai alors demandé au coach si je pouvais jouer l’après midi avec la réserve. J’en avais vraiment envie. C’est ce que j’ai fait.

« J’ai pris du plaisir durant ce match. C’est différent par rapport à la L1. La motivation n’est pas la même. Il faut aller la chercher car le match avait lieu à 15 heures. »

A environ un quart d’heure de la fin, Issa a laissé sa place à Sacha Lemarie. Une sorte de symbole.

La conversation roule ensuite sur l’équipe du Sénégal à laquelle il appartient  toujours :

«  J’ai toujours le Sénégal dans un coin de ma tête. Le coach a appelé Konate pour le sélectionner et il doit regarder Amiens. Maintenant, c’est à moi de travailler, de peaufiner les réglages afin d’être bon sur le terrain et d’intégrer l‘équipe nationale ».

Issa Cissokho est donc toujours ambitieux  que ce soit avec l’ASC ou le Sénégal. Avec  cette notion de plaisir qui pour lui, est indispensable pour réussir  de bonnes performances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here