Aliou Cissé veut profiter des deux matchs amicaux contre la Zambie et le Cap Vert pour redessiner son milieu de terrain en vue des prochaines joutes continentales et mondiales. Pour ce faire, il misera sur le trident Gana – Nampalys – Krépin pour apporter à son équipe l’équilibre et la variété face aux Chipolopolos, que les Lions croiseront samedi, à Thiès.

Face à la Zambie, samedi, Aliou Cissé va opter pour un 4-2-3-1 qui ressemblera au premier regard à un 4-2-4, avec Idrissa Gana Guèye et Nampalys Mendy dans la récupération et Krépin Diatta dans l’animation, derrière les attaquants. comme souvent, cette option du sélectionneur sur le papier va certainement faire parler. A priori, même s’il pourrait retenter l’expérience face à la Zambie, en n’écartant pas l’hypothèse d’aligner Sadio Mané et Ismaïla Sarr dans les couloirs, on imagine mal Aliou Cissé renoncer à son système asymétrique et à son troisième milieu, complémentaire de la paire Gana-Nampalys.

Gana dirigera le milieu de terrain

C’est vrai que le staff technique a misé sur l’équilibre dans tous les secteurs, en faisant prévaloir la concurrence. Mais quelle que soit la circonstance, il sera difficile d’oublier la maîtrise collective, l’expérience et l’autorité affichées par les lions en 2019 en Égypte, où ils ont atteint la finale de la CAN. Samedi, Idrissa Gana Guèye dirigera le milieu de terrain du Sénégal, sauf changement de dernière minute. Toujours combatif, endurant et entreprenant dans une position hybride, le parisien a toujours marqué des points en équipe nationale. Suffisant pour s’assurer une place dans le onze de départ pour ce premier match amical. Gana semble, en effet, partir avec une longueur d’avance sur ses concurrents. Parce qu’il maîtrise ce rôle mieux que quiconque.

Nampalys pour le liant et la variété

Le joueur formé à Diambars est depuis le mois de mars côtoyé par Nampalys Mendy. Dans un tout autre style, l’ancien capitaine de l’OGC Nice va,sans doute, offrir des séquences intéressantes, en apportant ce liant et cette variété dans les déplacements qui avaient tant manqué à l’équipe de Cissé. Il est clair que le joueur de Leicester a pris de l’épaisseur avec son club, même si cette saison, il a comptabilisé un temps de jeu plus ou moins famélique. En tout cas, dans son apprentissage de l’environnement de l’équipe du Sénégal, Papy ne se comporte pas en novice. Au contraire, il communique beaucoup et il va certainement profiter de cette rencontre avec la Zambie pour verrouiller sa place dans l’entre-jeu.

Krépin, l’arme polyvalente

Contrairement aux deux premiers qui sont plus dans la récupération, Krépin Diatta aura nécessairement un autre rôle à jouer au milieu. habitué aux tâches obscures en club comme en sélection, Krépin Diatta est un joueur qui allie puissance, discipline, expérience et assurance, balle au pied. Toujours à l’affût du moindre espace à couvrir, le Monégasque apportera un soutien précieux à son équipe, surtout en phase offensive. S’il ne compte pas faire les choses au hasard, Aliou Cissé a quand même conscience que le natif de Ziguinchor est une arme polyvalente qui pourrait faire mal aux Zambiens, samedi, dans un match qui ne sera amical que de nom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here