Les rencontres officielles entre les deux voisins limitrophes sont jalonnées de large succès jusqu’en 1997 , date de la dernière confrontation entre les deux sélections.

On se rappellera toujours de la première rencontre entre Lions et Mourhabitounes soldée par un très lourd avantage des Sénégalais (10-1), le 28 septembre 1972 à Dakar pour le compte des éliminatoires des jeux africains de Lagos. Le plus large succès de la sélection sénégalaise qui sera suivi d’un autre succès aussi retentissant (6-0) lors du tournoi Cabral, ancêtre du tournoi de la zone 2, le 13 février 1984.
En tout, les deux équipes auront disputé 11 rencontres officielles avec 8 victoires pour le Sénégal et trois nuls. La Mauritanie court toujours derrière une victoire à mettre à son actif face à son rival.

C’est face à la Mauritanie que le Sénégal soignait ses statistiques, se plaisait-on à dire dans les rues de Dakar. Inscrire 16 buts en deux rencontres relevait de l’exploit pour les Lions. Ils l’ont réussi face au voisin du nord, avec un quadruplé planté par Karim Sèye en 1984. Exploit unique jusqu’ici, car aucun autre attaquant n’est parvenu à être aussi clinique.

Surtout que des canonniers à trois coups, il n’en a pas manqué au cours des ces joutes souvent très déséquilibrées. Assane Tall, Alfa Touré et Moussa Sy ont tous inscrit un triplé face aux Mourabitounes lors de l’éclatant et retentissant succès (10 buts à zéro) en 1972 à Dakar.

La dernière rencontre officielle entre les deux sélections fut cependant soldée par un nul (1-1) à Banjul en 1997 lors du tournoi Cabral, qui regroupe les équipes de la Zone 2. Un nul qui avait des saveurs de victoire pour une sélection qui était abonnée à prendre des bouillons face à un voisin un cran dessus. Sinon au niveau des sélections locales, la Mauritanie a une fois pris le dessus sur le Sénégal, se payant même le luxe de l’éliminer de la course au CHAN 2014 en Afrique du Sud. Le plus haut fait d’arme du football mauritanien devant un voisin ombrageux.

La rencontre amicale du 13 octobre prochain à Thiès, outre le contenu et le fait de voir de nouveaux joueurs pour le Sénégal, le challenge sera véritablement de voir la Mauritanie gagner enfin (même en amical) contre le Sénégal en sélection fanion.

Pour sûr que le Sénégal ne sera pas loin de sa meilleure composition, car ce match entrant en droite ligne des éliminatoires de la CAN 2021.

Le Sénégal jouera la double confrontation avec la Guinée Bissau, un autre voisin dont le football connaît une bonne progression. Ses qualifications à la Coupe d’Afrique depuis 2013 attestant d’une certaine régularité.

Il est constant que le football mauritanien est en bonne progression, ce qui explique sa présence de plus en plus prononcée dans le gotha du football continental. Ses nombreuses déconvenues et la survenue des dirigeants, à la vision bien globale, ont beaucoup aidé ce football à se trouver une place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here