PARTAGER

Cette semaine, il était question d’une probable pression exercée par le ministre des Sports, Matar Bâ, sur le sélectionneur national Aliou Cissé. Ce, au lendemain de la décision de la Fédération internationale de football association (Fifa) demandant la reprogrammation du match Afrique du Sud-Sénégal. Une rencontre de la 2ème journée des éliminatoires au mondial 2018 en Russie remportée par les Sud-africains (2-1) avec un “arbitrage-maison”.

L’entraîneur des Lions a apporté sa réplique lors de la publication de la liste des 26 joueurs convoqués pour le match contre le Cap-Vert du 07 octobre prochain. “Concernant la réaction du ministre, on m’a appelé au téléphone pour m’en parler.  Il est dans sa position de ministre des Sports. Et, il a envie que l’équipe nationale aille de l’avant. J’ai bien, moi aussi, envie de gagner. Les joueurs aussi“, dit-il d’emblée. .

Poursuivant, l’ancien capitaine de l’équipe nationale avoue: “dans les périodes où on est, il nous faudrait être un peu plus solidaire. On aimerait qu’il (ministre) soit encore beaucoup plus avec nous. Mais, il est dans sa position. Cela ne me met pas plus de pression que lorsqu’on gagnait”.

Pour Aliou Cissé, ce sont tous les Sénégalais qui ont envie d’aller à cette Coupe du monde. Lui, en premier, laisse-t-il entendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here