PARTAGER

L’entraîneur des Lions Aliou Cissé a une longueur d’avance sur ses joueurs qui n’ont jamais pu battre l’Algérie en deux confrontations.

En 2002, Cissé, alors en tant que joueur a fait partie de la dernière équipe sénégalaise à battre les Fennecs lors des éliminatoires du mondial.

“J’ai eu la chance de battre l’Algérie en 2002, et si mes souvenirs sont bons, depuis lors on n’a pas battu l’Algérie”, a reconnu Aliou Cissé dimanche en conférence de presse d’avant match, le coach souhaitant que ces joueurs en fassent autant ce lundi lors de la troisième journée des préliminaires.

Le Sénégal a depuis cette époque perdu deux fois en match officiel contre les Fennecs, pour une victoire étriquée (1-0) en 2008, lors des éliminatoires de la coupe du monde 2010.

“On a cœur de bien de jouer ce match qui est un classico du football africain pour passer à neuf points. C’est un grand challenge, un grand défi, même s’il ne faut pas s’attendre à un match facile”, a prévenu Aliou Cissé qui souhaite rééquilibrer les choses contre l’Algérie, une équipe “difficile à jouer”.

Depuis la dernière défaite en phase de poule de la Can 2015 qui l’avait éliminé de la course des quarts de finale (2-0), le Sénégal a perdu (1-0) à Blida sous la direction d’Aliou Cissé, mais à une occasion de rééquilibrer la donne de son historique des rencontres avec l’Algérie ce lundi.

“Tout le monde connaît cette équipe. Personnellement, j’ai joué et perdu deux fois contre elle”, a d’ailleurs admis Idrissa Gana Guèye, le milieu défensif du Sénégal qui faisait face à la presse à Franceville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here