Le Sénégal devra bien négocier sa double confrontation face au Niger, comptant pour les 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2017, les 26 et 29 mars. L’ancien international sénégalais Alassane Ndour s’attend à des matchs difficiles.

«Ça ne sera pas des parties de plaisir, mais ce sont deux matchs capitaux que le Sénégal peut remporter. On devra sécuriser notre 1ère place. C’est pourquoi les Lions devront mettre le turbo le 26 mars prochain au stade Léopold Senghor, pour la réception du Niger. Pour cela, les joueurs devront faire preuve de beaucoup de sérénité, d’envie, de rigueur et d’engagement. On évoluera devant notre public et le temps à Dakar sera clément pour jouer au football. Le match retour à Niamey risque en effet d’être compliqué. En plus du déplacement, il faudra supporter la chaleur. Mais, je pense que le staff technique est assez expérimenté pour faire face à cette situation. En tout cas, je crois à cent pour cent en cette équipe du Sénégal. Aliou Cissé a des idées, il faudra l’accompagner. Le cas échéant, le Sénégal n’aura rien à envier aux autres nations africaines», souligne Alassane ndour, actuel manager général des Galactiques de nGB.

Previous articleCASA SPORTS-JARAAF, LE DERBY
Next articleMoussa Camara, directeur technique de Diambars et membre de la DTN : «Il faut que Diamil arrête son cinéma»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here