Premier de sa poule (H) lors du second tour de la qualification de la Coupe du monde zone Asie, Ouzbékistan a rejoint le troisième en compagnie de l’Iran, de la Chine, de la Corée du Sud, de la Syrie et du Qatar groupe (A).

Lors de ce 3e tour qualificatif, l’équipe ouzbèke débute par trois victoires lors des quatre premiers matchs, mais accumule ensuite les contre-performances, comme une défaite face à la Syrie.

Un match nul à domicile (0-0) lors de la dernière journée face à la Corée du Sud.

Plusieurs raisons donnaient à penser que l’Ouzbékistan pouvait le faire.

Tout d’abord, l’équipe avait le contrôle sur son destin.
Trois matches, trois victoires… Cela permettait de se qualifier directement à la Coupe du monde 2018. Mais trois matchs restaient à venir, dont deux contre ses opposants directs à la qualification, l’Iran et la Corée du Sud.

Le 12 juin 2017, l’Iran gagne son match contre lui et se qualifie directement au mondial.

Battupar la Chine à Wuhan (1-0), grâce à un penalty tardif de Gao Lin, le 31 août 2017, le mondial s’éloignait de plus en plus aux ‘’Loups’’.

La dernière journée contre la Corée du Sud avait l’air d’une finale puisque la victoire de l’équipe de l’Asie centrale était synonyme d’une place de barragiste.
Mais ce fut le désenchantement, le résultat fut de (0-0) et la Syrie passa devant de lui à cause d’une différence de buts.