L’arrière gauche sénégalais du SM Caen, Adama Mbengue, actuellement blessé est un joueur “à fort potentiel à développer” a commenté Nicolas Seube, actuel entraîneur des U17 du club français.

“Au SM Caen, on mise donc sur la formation et des joueurs d’avenir qui n’ont pas émergé au plus haut niveau. Damien Da Silva est l’exemple parfait : il était inconnu en L1 et il confirme année après année” a dit l’ancien joueur du SM Caen cité par le magazine France football dans son édition de ce mardi.


“Ça vaut également pour Alexandre Djiku, Adama Mbengue… Personne ne les connaissait mais ce sont des joueurs à fort potentiel à développer” a poursuivi l’ancien attaquant caennais qui a joué 520 matchs.


Arrivé l’été dernier de Diambars de Saly, l’arrière gauche international est devenu en quelques temps un titulaire indiscutable dans l’effectif caennais jusqu’à sa blessure en janvier dernier.


Ces joueurs, poursuit Nicolas Seube, “cadrent bien avec la philosophie du SM Caen, le respect, l’humilité et le travail”.


“On peut ajouter la compétition parce qu’on essaie de faire grandir le club, l’état d’esprit est devenu plus compétiteur” a-t-il dit, reconnaissant que les plus forts vont poursuivre ailleurs.


C’est le cas du milieu de terrain français, Ngolo Kanté qui a rejoint après Chelsea en passant par Leicester où il est devenu champion d’Angleterre en 2017.


Quant à Adama Mbengue qui risque de rater avec les Lions la fenêtre internationale de la fin mars à cause d’une blessure contractée lors du match contre Lille (0-1), son absence était estimée à un mois par son entraîneur.


Plus d’un mois après, l’ancien de Diambars qui souffre d’une pubalgie est encore sur le flanc.