Souvent appelé en équipe nationale par Aliou Cissé, Abdoulaye Seck n’a toujours pas réussi à s’imposer dans la tanière. Mais le défenseur du Royal Antwep (élite belge), garde toujours espoir. L’ancien joueur de Diambars compte saisir sa chance quand le coach lui fera confiance. Présent à l’accueil du trophée de la coupe d’Afrique, mercredi à Mbour, Abdoulaye Seck est aussi revenu sur le bilan de sa saison, le championnat du Sénégal, entre autres sujets d’actualité sportive. 

Vous n’avait joué aucun match à la CAN 2023. Comment avez vécu cela?

Je n’ai aucun regret. Tout joueur Africain rêve de jouer la CAN, surtout moi qui en était à ma première. Je me suis blessé dès le premier jour, mais je rends grâce à Dieu, car c’est lui notre créateur. Je me dis juste que c’est la décision de Dieu et je m’y plie. Peut-être que je pourrai jouer lors de ma prochaine CAN. Je n’ai joué contre le Bénin et le Rwanda (des matchs qui comptaient pour la première et deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023), mais je suis quelqu’un de patient. Chaque joueur rêve d’être titulaire quand on fait appel à lui en équipe nationale du Sénégal mais ça ne veut pas dire que j’irai voir le coach pour lui faire comprendre que je dois jouer. C’est lui qui fait ses choix. Quand il me donnera ma chance, je la saisirai. Je ne suis pas impatient. Il y a beaucoup de joueurs en équipe nationale et peut-être qu’aussi mon heure n’a pas encore sonné. Je jouerai sûrement quand mon heure sonnera. Je ne pensais pas intégrer cette équipe nationale, c’est pourquoi j’attend mon heure.

Quel bilan tirez-vous de votre saison avec votre Club Royal Antwep?

Je n’ai pas réussi la saison que je souhaitais parce que je voulais remporter le championnat, mais on a terminé à la quatrième place. Néanmoins c’était une bonne saison même si on a eu des difficultés. Mais c’est le football qui est ainsi fait. Je vais me remettre au travail pour faire une meilleure saison.

Que pensez-vous de la participation des Lions notamment le premier match contre les Pas-Bas?  

On a bon espoir. Il faut toujours viser loin quand on joue au football. Peut-être que beaucoup ne pensaient pas qu’on allait remporter la CAN mais on l’a fait grâce à notre motivation et notre confiance en nos capacités. Pourquoi pas refaire la même chose et remporter la Coupe du monde. Le Premier match contre les Pays-Bas sera un match comme les autres. Ils ont des joueurs de qualité, nous l’avons aussi. Sur le terrain, quelques petits détails vont faire la différence. Mais je crois qu’on a le potentiel pour faire un bon Mondial parce qu’on a des joueurs qui jouent dans le au haut niveau.

Que pensez-vous de Sadio Mané qui prétend au Ballon d’or 

J’ai le même regard que ceux des Sénégalais. Tout le monde sait que c’est un grand joueur avec de grandes qualités. Je souhaite qu’il remporte le Ballon d’Or comme tous les Sénégalais.

Quelle analyse faites-vous du football avec la descente Mbour Petite Côte et la montée du Stade de Mbour, deux clubs de votre fief?

J’en parlais la dernière fois avec le président Mbaye Diouf Dia. C’est le football qui est ainsi fait. Il y a des hauts et des bas. Ce n’est pas tous les jours qu’on gagne. Je les incite à travailler pour retrouver leur place d’autant plus que le Stade de Mbour a fait le chemin inverse. Je félicite les Stadistes et encourage les Pélicans à se parfaire pour revenir en Ligue 1.

De l’autre côté votre ancien, Casa Sports est champion du Sénégal…

Je les félicite parce que c’est un club qui m’a marqué. Quand j’ai su que le Casa était Champion du Sénégal, ça m’a fait plaisir. Je suis toujours en contact avec eux et je ne peux que me réjouir de leur succès.

SourceSeneweb
Article précédentPatrick Vieira: “Pour moi, Sadio Mane doit être pris en considération pour le Ballon d’Or”
Article suivantOfficiel- Omar Daf nouvel entraîneur de Dijon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here