Dans une interview accordée à l’Agence de Presse Sénégalaise, Abdel Chedli est revenu sur les débuts d’El Hadji Diouf. L’international Tunisien pense que le double ballon d’or africain (2001 – 2002) peut mener une carrière politique à l’image de Georges Weah.

L’ancien milieu défensif tunisien Adel Chedli se rappelle des débuts d’El Hadji Diouf en professionnel « Déjà, au début de sa carrière, il était déterminé à faire changer positivement les choses, et je n’ai pas été surpris de le voir faire actuellement de la politique », se souvient Abdel Chedli. Il rajoute « El Hadj (Diouf) a toujours été proche de son peuple, de sa famille et s’est battu pour améliorer les conditions de vie de ses proches. Quand on discutait avec lui, c’est : ma famille, mon pays, et s’il reste encore déterminé, je ne vois pas pourquoi il ne réussirait pas en politique ce qu’il a fait en football », se rappelle le tunisien qui a assisté aux débuts de Diouf à Sochaux. Sur ceux qui disent qu’El Hadji Diouf n’a pas fait une si grande carrière, Chedli montre son désaccord « Qu’on me dise quels sont les Africains qui ont quitté le bled et joué dans un grand club comme Liverpool ? Non, sérieusement, il a fait une grande carrière. Moi, j’ai beaucoup de respect pour le footballeur et l’homme même si parfois, il a une grande gueule qui tire sur tout ce qui bouge », a déclaré le Tunisien.

“Sadio Mané/El Hadji Diouf, deux éducations complètement différentes”, selon un ancien de Liverpool

Abdel Chedli pense qu’El Hadji Diouf peut faire la même carrière que Georges Weah qui « a construit sa carrière politique sur les terrains de football. Mais c’est une chose qui n’arrivera pas tous les jours pour les footballeurs, même s’il est clair qu’en venant jouer en Afrique, on fait tellement de sacrifice pour son peuple ».