PARTAGER

Le secteur défensif de l’équipe nationale de football constitue un vrai casse-tête pour le coach Aliou Cissé à quelques jours de l’annonce de la liste officielle des joueurs devant disputer les deux rencontres Sénégal-Burkina. Un secteur qui a de quoi donner des migraines au sélectionneur, dont les choix seront aussi liés à quelques incertitudes.

La défense constitue un vrai casse-tête pour le sélectionneur national. C’est dans ce secteur que Aliou Cissé a le plus de paramètres à prendre en compte avant de faire ses choix. Il doit déjà décider du nombre de défenseurs à intégrer dans sa liste. Quatre ou cinq, selon le profil des joueurs qu’il aura à sa disposition.

Certitude du côté de l’arrière droit

A droite, Lamine Gassama tient la corde. Le joueur de 29 ans avec son attitude exemplaire au sein d’un groupe est un choix facile pour Aliou Cissé. Lamine Gassama est toujours intouchable au côté droit de l’Equipe nationale du Sénégal. L’ex joueur de Lorient et de Lyon a pris une avance considérable sur la concurrence à un poste où il a d’ailleurs peu de concurrents vraiment crédibles (Zarco Touré, Moussa Wagué). L’été dernier, Lamine Gassama a quitté la Ligue 1 et Lorient pour la Turquie. Un changement de vie à tous les niveaux pour le latéral des Lions, auteur d’une bonne campagne lors de la Can 2017 jouée au Gabon.

Arrière gauche, un Problème

A gauche, Cheikh Mbengue semble aussi avoir l’avantage. Il était de l’aventure à la Coupe d’Afrique des Nations (Can Gabon 2017). Toutefois, sa situation en club pourrait lui jouer un mauvais tour. Le club français Saint Etienne a annoncé ne pas compter sur le Sénégalais cette saison. Cheikh Mbengue est actuellement le seul défenseur latéral gauche nominal à l’ASSE. Du coup, le club cherche à se renforcer à ce poste. Malgré tout, le natif de Toulouse est annoncé sur le départ. Il avait été sélectionné lors de la dernière rencontre des Lions mais n’avait pas pu honorer sa sélection à cause d’une blessure.

Saliou Ciss, l’Héritier

Saliou Ciss a peut-être encore des chances. Titulaire indiscutable lors des éliminatoires de la Can 2017 après la blessure de Pape Ndiaye Souaré, il est devenu une doublure lors de la compétition. Saliou Ciss pourrait bénéficier de son vécu chez les Lions et du manque de compétition de Cheikh Mbengue pour reprendre sa place de titulaire. Adama Mbengue est son seul véritable concurrent. Toutefois, même si le nouveau joueur d’Angers était sur la feuille de match lors de la première journée, il a suivi le match sur le banc des remplaçants.

Adama MBengue, l’avenir

Son profil d’arrière gauche est similaire à celui de l’ancien pensionnaire de Lille Pape Ndiaye Souaré, ce qui lui permet d’être un bon complément pour Cheikh Mbengue ou pour Saliou Ciss si Aliou Cissé devait avoir un pépin avec l’un de ses deux latéraux. L’ancien joueur de Diambars de Saly apparaît ainsi comme le favori pour être le titulaire lors de la prochaine sortie des Lions car il a disputé le dernier match des Lions face à la Guinée Equatoriale (3-0) en éliminatoire de la Can 2019. Contrairement aux autres, l’actuel pensionnaire de Caen a joué douze minutes lors de la première journée en Ligue 1 française.

Pape Ndiaye Souaré : un retour Qui Peut tout chambouler 

A gauche, il ne faut pas non plus oublier Pape Ndiaye Souaré, qui a repris les entrainements avec Crystal Palace (Premier League). Il a participé hier, pour la première fois à une séance d’entraînement complète avec Crystal Palace depuis son accident de voiture en septembre 2016. Un accident qui l’avait éloigné des terrains mais aussi l’a fait manquer la Can. Selon le site d’information Anglais Daily mail, il a suivi des séances de rééducation et d’entrainement individuel avant de réintégrer le groupe.