PARTAGER

Il était en souffrance la saison dernière, mais Mame Biram Diouf semble se débarrasser de son fardeau. L’attaquant des Lions flambe dans les matchs de préparation avec Stoke City. De bon augure pour la saison 2017-2018. 

Les matchs amicaux sont un bon baromètre pour les entraîneurs. Ils leur permettent de se faire une idée sur certains éléments à l’aune d’une saison. Pour le joueur, c’est également une occasion de marquer son territoire, de se donner confiance et de faire tilt dans la tête de son coach. Pour tout cela, il faut faire bonne impression dans les «frienlies». Mame Biram Diouf n’a pas raté ces occasions au cours du stage de Stoke City. Il avait promis qu’ilsera un nouveau joueur la saison prochaine et à une condition : «Si je retrouve ma position d’attaquant axial, je vais marquer beaucoup de buts, c’est évident».

Cette position axiale retrouvée durant la phase de préparation, l’attaquant des Lions performe et score. Deux buts en deux rencontres, le Lion prend de la bouteille. Mame Biram s’est signalé contre Monaco (défaite par 4-2), avant d’offrir la victoire aux Potters devant Amiens (1-0). Tel un sphinx, Mame Biram renaît alors de ses cendres. Il retrouve son instinct de tueur. Pour le grand bonheur de son entraîneur Mark Hughes. «C’était bon pour le moral de Mame. Les buts accroient la confiance. Il est souvent au bon placement pour le moment. Ses performances ont été assez bonnes jusqu’à présent, nous espérons que cela se poursuivra jusqu’au début de la saison et, bien sûr, au-delà»,s’est félicité son manager dans stoke.vitalfootball. La confirmation est donc attendue contre Bolton Wanderers le 29 juillet pour le dernier match amical des Potters avant le grand saut en Premier League prévu le 12 août prochain pour une nouvelle mission de l’international sénégalais qui a connu un dernier exercice difficile. Mame Biram avait attendu la 36ème journée pour marquer son premier but de la saison 2016-2017. C’était contre Bournemouth (2-2). Il aura donc fallu 12 mois à ce dernier pour que son nom réapparaisse sur la fiche des buteurs du championnat anglais. Avec ce regain de forme noté dans les matchs de préparation, on peut s’attendre à un réveil du Lion. D’autant que les facteurs actuels penchent en sa faveur.

Arnautović parti, une place se libère pour Mame

Le départ de l’attaquant autrichien Marko Arnautović pourrait être une aubaine pour Mame Biram Diouf. Forcément une place va se libérer à la pointe de la ligne offensive de Stoke City. À moins que le staff technique décide de se renforcer dans ce secteur. On n’en est pas encore là. Pour l’heure, c’est le Sénégalais qui devrait profiter de ce vide pour retrouver l’axe de l’attaque qu’il avait perdu au profit de d’Arnautović. Les difficultés de la saison dernière de Mame Biram étaient beaucoup liées à son repositionnement dans l’équipe de Stoke. Utilisé à des postes inhabituels comme arrière droit ou encore milieu excentré avec les Potters, ce dernier avait disputé certes 27 rencontres dont 15 titularisations, mais son rendement offensif était quasi nul. S’il n’a pas été rayonnant, selon lui, c’est parce qu’il a été «trimballé à gauche, à droite,sur les ailes, n’importe où devrais-je dire. J’essaie de faire de mon mieux pour l’intérêt de l’équipe. Mais je me dois de dire que j’ai envie de jouer comme attaquant axial. Depuis août 2016, je n’ai pas joué dans l’axe», explique l’international sénégalais.