PARTAGER

Moussa Sow retourne dans le Golfe. L’attaquant international sénégalais rejoint Shabab Al Ahi Dubai Club qui l’avait prêté pour une saison à Fenerbahce, club turc qui n’a pas jugé utile de le conserver.

Financièrement, ce retour dans le Golfe n’aura aucune incidence. En revanche, sportivement, il compromet l’avenir de Moussa Sow avec les Lions. En effet si l’on se fie à la logigue d’Aliou Cissé de ne convoquer que les  joueurs jouant dans les championnats réputés Moussa Sow n’est plus sélectionnable.

«J’aime bien Moussa Sow. C’est un bon joueur mais il a fait un choix sportif. Aujourd’hui, il y a des garçons qui sont dans l’élite, dans le gratin du football mondial. S’il veut jouer en sélection, il n’a qu’à revenir dans l’élite du football. C’est aussi simple que ça» ; avait laissé entendre en mai 2016 le sélectionneur des Lions.

Au moment de cette précision, Moussa Sow n’était plus appelé en sélectio depuis le match contre le Ghana en mars 2015. Ill ne réintégrera la tanière que lors du match contre le Cap Vert le 8 octobre 2016 en qualification du Mondial 2018. Entre temps, il avait quitté le Golf pour l’Europe comme l’avait exigé Aliou Cissé.

Depuis lors, il a inscrit au moins un but à chacune de ses titularisations. C’était contre Algérie (2-2 : 1 but), Cap Vert (2-0 : 1 but), le Nigeria (1-: 1 but) et la Guinée Equatoriale (3-0 : doublé).

Avec cette nouvelle donne dans la carrière de Moussa Sow, le Sénégal risque de perdre son attaquant le plus prolifique du moment pour le reste des qualifications pour le mondial 2018 et la Can 2019. Et dont l’échéance la plus immédiate reste la double confrontation contre le Burkina Faso à partir de fin août pour le compte de la 3e journée des phases de groupe qualificative au Mondial 2018.

Sous contrat avec Shabab Al Ahi Dubai Club jusqu’en juin 2019, Moussa Sow (31 ans) a en effet peu de chance de trouver un club en Europe.

Autant dire que la carrière internationale de l’ancien meilleur buteur de la Ligue 1 française en 2011 est très proche.