PARTAGER

Quadruple champions d’Afrique, Trois fois quarts de finaliste de la Coupe du Monde de Beach Soccer, les Lions de la plage ne reçoivent pas une reconnaissance digne de ce nom de la part des dirigeants du football sénégalais.

Si les autres vainqueurs des autres disciplines sont récompensés à leur juste valeur, Al Seyni Ndiaye et ses coéquipiers, eux, peinent à avoir cette distinction. Et pourtant, ils se donnent corps et âmes pour représenter dignement les couleurs du Sénégal.

Vainqueur de la Coupe d’Afrique Nigéria 2017, les Lions du Beach Soccer n’avait qu’un souhait et c’était de rencontrer le président de la République.

« Nous voulons que le président de la République nous reçoivent. Pas pour nous donner des appartements, ou de l’argent, comme le pensent certains, mais pour lui présenter nos trophées. Nous en avons fait part au ministre des sports mais ce dernier nous a fait savoir que ce n’était pas une obligation. » confie le capitaine des Lions à Galsenfoot.com. Avant d’ajouter: « C’est vraiment quelque chose qui nous fait mal. Lors de la remise du drapeau, le ministre nous avait dit que le président attendait de nous des victoires, que le peuple attendait de nous des victoires. Il nous avait gonflé à bloc. Nous sommes partis à la Coupe d’Afrique et nous sommes revenus avec le trophée. Cette réponse du ministre nous a fait très mal et c’est dur de ne pas être reconnu à sa juste valeur et c’est pas motivant. Depuis 2012, seul le Beach Soccer a gagné 2 coupes d’Afrique. Nous méritons cette audience avec le président.«