PARTAGER

L’Equipe nationale des moins de 20 ans, finaliste de la dernière Can en Zambie, se prépare pour le Mondial 2017 prévu en Corée du Sud du 20 mai au 11 juin. Invités par l’Iran, les Lionceaux qui entrent en regroupement ce lundi auront l’occasion de disputer deux matchs amicaux à Téhéran au début du mois prochain.

L’Iran va servir de sparring-partners à la sélection nationale des moins de 20 ans, en préparation pour les prochaines échéances, informe nos confrères de jourdesport. Les U20 qui préparent le Mondial 2017 prévu en Corée du Sud du 20 mai au 11 juin vont se mesurer à l’Iran. Les deux matchs des «Koto Boys» programmés avec les «Ami­rho­ssein Peyrovani’s Boys», selon toujours jourdesport, auront lieu durant leur camp d’entraînement d’une semaine programmé à Téhéran à partir du 4 mai, rapportant le presse iranienne. A signaler que ce sera le 2e déplacement d’une équipe sénégalaise à Téhéran après les Lions le 1er avril 2009. Sous la direction de Amsatou Fall, ils avaient fait match nul (1-1) avec les Iraniens.

Désormais sous la houlette de l’ancien international Joseph Koto, les Lionceaux vont entrer en regroupement ce lundi au centre technique Jules François Bocandé de Toubab Dialaw, informe une source proche de l’instance fédérale. Le technicien sénégalais aurait reconduit le même groupe que lors de la dernière Can. «C’est quasiment le même groupe qui a été convoqué par le sélectionneur. Il ne manque que les expatriés», informe la source.

Un stage en internat, initialement prévu le 10 avril dernier, avant d’être changé par le staff technique. D’ailleurs sur les raisons de ce retard, la source parle de la non-disponibilité du centre de Toubab Dialaw, occupé actuellement par l’Equipe nationale de beach soccer, également en préparation pour le Mondial de la discipline prévu aux Iles Bahamas. Un stage ponctué d’un tournoi international qui devait regrouper le Sénégal, le Niger et le Maroc.

A noter qu’au mondial, le Sénégal va évoluer dans le groupe F avec l’Equateur, les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite. Quant à l’Iran, il est logé dans le groupe C en compagnie du Portugal, du Costa Rica et de la Zambie, championne d’Afrique devant le Sénégal.