PARTAGER

Suite et pas fin de la «désastreuse» Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017 des Lions. Eliminé aux tirs aux buts en quarts de finale par le Cameroun finalement champion, le Sénégal a laissé une ardoise à Franceville.

En effet, plus de 2 mois plus tard, renseigne le journal Les Echos de ce mercredi, l’entreprise «Jir Textile» court, encore et toujours, derrière son dû.

D’après nos confrères, le Sénégal avait failli ne pas avoir de maillots aux normes requises pour son premier match. Ainsi, pour éviter cette situation catastrophique, Jir Textile était venue à la rescousse, en floquant les maillots «vierges» arrivés de Dakar quelques heures plus tôt contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

Cependant, des mois plus tard, Castin Lombaliradi est dans le vide. Augustin Senghor et les membres de la délégation, qui avaient trouvé en lui l’ultime solution pour éviter d’être la risée du monde, n’est pas, à ce jour, payé. Las d’attendre en vain, il a saisi l’Ambassadeur du Sénégal au Gabon. En attendant…