PARTAGER

Après une longue absence, Salif Sané et Alfred Ndiaye ont effectué leur grand retour en sélection à l’occasion des rencontres amicales contre le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Auteurs de bonnes prestations, les «bannis» ont marqué des points. 

Longtemps éloignés de la Tanière, Salif Sané et Alfred Ndiaye ont effectué leur grand retour en équipe nationale lors des deux rencontres amicales du Sénégal contre le Nigeria (1-1) et la Côte d’Ivoire (1-1).

Avant le face-à-face avec les Super Eagles, la dernière apparition en sélection du petit frère de Lamine Sané remontait à septembre 2016 lors du déplacement des Lions en Namibie, pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2017. Le joueur d’Hanovre était de la préparation à Bruxelles avant de quitter le regroupement pour soigner une blessure. Depuis, il n’était plus apparu sur les listes du sélectionneur national. Il a ainsi raté la CAN 2017 au Gabon. Pour son come-back avec les Lions, le milieu de terrain de 26 ans a été titularisé contre le Nigeria. L’ancien Bordelais a fourni une très bonne prestation au milieu de terrain.

À l’aise sur le plan technique, il a effectué des sorties de balles propres et a été d’un grand appui pour ses compagnons du milieu, Cheikh Ndoye et Idrissa Gana Guèye. À l’occasion de la seconde rencontre amicale contre la Côte d’Ivoire à Paris, Salif Sané a débuté la rencontre sur le banc avant de prendre la place de zargo Touré en défense centrale. Salif a marqué des points précieux dans la concurrence et montré que son impact physique et sa polyvalence peuvent être d’un grand apport pour l’équipe. en plus d’évoluer en milieu de terrain, son poste de prédilection, il peut aussi dépanner en défense centrale et au poste de latéral droit. en même temps que Salif Sané, un autre «banni» a aussi effectué son come-back contre les Super Eagles et les Éléphants. Il s’agit d’Alfred Ndiaye. Après deux ans d’absence, le milieu de terrain sénégalais retrouve son statut d’international.

Ses performances en club y sont forcément pour quelque chose. Scotché sur le banc de touche de villarreal, le joueur de 27 ans a repris des couleurs à Hull City où il a été prêté. Avec 6 titularisations pour 492 minutés jouées et un but inscrit, celui qui avait fêté sa première sélection face à la Zambie (1-1), le 14 août 2013 à Paris, fait partie des pièces maîtresses des Tigers en compagnie de son compatriote l’attaquant Baye Oumar Niasse. Absent contre le Nigeria, Alfred, aligné d’entrée face à la Côte d’Ivoire, s’est distingué comme l’un des Lions les plus en vue grâce à son marquage strict sur ses vis-à-vis. Crédité d’une bonne prestation, le pensionnaire d’Hull City peut espérer rester dans les plans d’Aliou Cissé pour les futures échéances que sont les éliminatoires de la CAN 2019 et celles de la Coupe du monde 2018.

Avec la présence de joueurs comme Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gana Guèye, Cheikh Ndoye, Henri Saivet, Salif Sané, Alfred Ndiaye,… le Sénégal devrait vite se remettre des retraites de Mouhamed Diamé et Pape Kouly Diop