Accueil galsenfoot AG CAF, Augustin Senghor » Tout le monde reconnait qu’il faut du changement »

AG CAF, Augustin Senghor » Tout le monde reconnait qu’il faut du changement »

PARTAGER

La Confédération africaine de football (Caf) renouvelle ses instances jeudi à Addis Abéba, en Ethiopie. Issa Hayatou, le président sortant, veut rempiler une nouvelle fois après plus de 30 ans à la tête de cette instance. Me Augustin Senghor, président de la Fédération Sénégalaise de football (Fsf), candidat contre lui lors de la précédente assemblée générale tenue en 2013, n’a pas voulu se présenter à nouveau. «Tout ce qu’on fera, c’est à la suite d’une concertation qui a été faite au sein du comité exécutif de la fédération, tout en étant en intelligence avec nos autorités qui ont des intérêts au plan international. Issa Hayatou se présente à nouveau. Il a demandé à terminer ses œuvres pour lui permettre de s’en aller la conscience tranquille et en de bons termes», a dit le président de la fédération Sénégalaise de football, pour justifier son choix.

«Le plus important, c’est la finalité du vote. Tout le monde reconnait qu’il faut du changement. Mais aussi, il faut reconnaitre que malgré sa durée à la tête de l’instance, il a fait un bon travail. Il faut lui tirer le chapeau», ajoute Me Augustin Senghor, joint au téléphone par nos confrères de la Rfm depuis la Zambie où il devrait prendre son vol pour Addis Abéba.

Le président sortant Issa Hayatou, à la tête de la Caf depuis 1986, aura comme adversaire le Malgache Ahmad Ahmad.