PARTAGER

Même si le verdict de Casa Sports / Guédiawaye FC est toujours attendu, la premiére partie de Ligue a été bouclée lundi. 191 buts ont été inscrits en 90 matchs,le promu Génération Foot mène la course et le champion Gorée se noie dans les profondeurs du classement. 

GF, chef de file

Battu à domicile par Casa Sports lors de sa première sortie en Ligue1, Génération Foot s’est vite ressaisi. Les Grenats ont depuis lors entamé une remontée jusqu’à prendre les commandes du championnat à l’issue de la 8éme journée grâce notamment à une série de cinq succès à domicile (en cours). Avec 25 points au compteur (7v, 4n et 2d), le club de Déni est celui qui a pris le plus de points à ce stade de la compétition en Ligue 1 pro à 14 équipes. Jaraaf en avait engrangé 23 en 2014, NGB 24 en 2015 et Douanes 21 en 2016. Aucun des trois n’avait, cependant, terminé champion à la fin.

Casa Sports trop fort à Ziguinchor

D’une année à l’autre, le point faible du Casa Sports est devenu son point fort. Avant-dernière équipe à domicile à l’issue du précédent championnat (5v, 3n et 5d), le club du sud effectue actuellement un sans-faute inédit à Aline Sitoé Diatta. En cinq sorties, l’équipe d’Athanas Tendeng s’est imposée cinq fois. C’est le seul club qui n’a pas encore enregistré de revers sur son terrain. À l’extérieur par contre, Guédiawaye FC est la terreur. Les Crabes ont pris plus de points loin d’Amadou Barry (11 points) qu’à domicile (10 points). Ils sont suivis de Diambars qui est l’unique équipe sans défaite en déplacement (2v, 4n). Le club de Saly a actuellement la plus longue série sans revers de la Ligue 1 (12 matchs). L’ASAC Ndiambour (3n, 3d) et Teungueth FC (1n, 5d) sont les deux équipes à n’avoir pas encore remporté un match loin de chez eux.

Gorée complétement à l’arrêt

C’est connu, depuis le début de la Ligue pro, les champions galèrent l’année suivant leur sacre. L’AS Pikine championne en 2014 a même été reléguée en 2015. Seulement, aucun d’entre eux n’avait bouclé la phase aller dans le rouge. C’est le cas de I’US Gorée, cette année. Les Insulaires son complétement à la rue durant cette première partie. Ils ont la pire attaque du championnat (7 buts), n’ont gagné qu’une seule rencontre (1-0) et enregistrent la pire série sans succès de la Ligue pro (12 matchs). Conséquence : de champion, ils tombent à la dernière place. De meilleure équipe à domicile, ils sont devenus la seule équipe sans victoire à domicile (4n, 2d). Le coach Aly Male a payé le prix de cette spirale négative.

Cinq coachs de la sur la touche

Au précédent exercice, il avait fallu attendre la trêve pour voir les dirigeants faire le lifting dans leur staff technique. Cette saison, après 13 journées, 5 clubs sur 14 ont déjà changé leur banc. Les dirigeants de Teungueth FC ont été les premiers à appuyer sur la gâchette au soir de la 9ème journée en se séparant de Moustapha Seck qui a hissé le club du National 1 en Ligue 1 en deux ans. Lamine Dieng a pris le relais sur le banc des Rufisquois. Boucounta Cissé a quitté le Stade de Mbour la journée suivante. Il a été remplacé par Youssoupha Dabo, libéré par Guédiawaye FC à son retour de la CAN où il était parti comme superviseur des adversaires du Sénégal. Demba Mbaye, arrive cet été à NGB, a lui évoqué son échec à la qualification au 2er tour de la Coupe CAF pour démissionner. Enfin, Ah; Male, après deux saisons fastes à l’US Gorée, a été remercié au lendemain de la 13ème journée. Il passe le témoin a son ancien directeur technique, Bassouaré Diaby.

Niane, la gâchette fine

Après 13 journées et 90 matchs disputés (ndlr : le match Casa / GFC n’a pas été comptabilisé), les filets ont tremble 191 fois, soit 32 buts de plus que la saison passée à ce stade de la compétition. C’est d’ailleurs le plus fort total depuis que la Ligue 1 est passée a 14 équipes en poule unique il y a trois saisons (161 en 2016, 171 en 2015, 146 en 2014). Leader de la Ligue 1, Génération Foot dispose de la meilleure attaque (23 buts). Le club de Déni face à Linguère (4-3) et Jaraaf contre Ndiambour(5-2) ont remporté les matchs les plus prolifiques. La 2ème journée a été la plus riche en buts avec 21 réalisations. Auteur de 9 buts, l’attaquant de Guédiawaye FC Honoré Gomis termine meilleur artificier à mi-parcours. C’est la première fois sous l’ère pro qu’un joueur atteint ce chiffre durant la phase aller. Mais celui qui aura marqué les esprits par son efficacité à l’issue de cette première partie, c’est bien Ibrahima Niane. L’attaquant grenat n’a eu besoin que de 8 sorties pour planter 8 brindilles. L’international U20 est actuellement 21 la CAN en Zambie où il a déjà mis 2 buts en 3 matchs.