PARTAGER

Déterminé à décrocher la qualification ce samedi face à APEJES Fa Mfou, le coach de Niary Tally, Demba Mbaye, considère ce match retour des  préliminaires de la Coupe CAF comme «le match le plus important de (sa) carrière».

Coach, votre équipe a perdu à l’aller au Cameroun contre Apejes Fa Mfou (1-0). qu’est-ce qui n’a pas marché ?

On raté les opportunités qu’on s’est créées. C’est notre mauvaise habitude depuis quelque temps. On s’est créé des opportunités en début de match et on n’a pas pu les concrétiser. Après, cela nous a mis en difficulté. C’est pourquoi nous travaillons aujourd’hui (avant-hier) notre efficacité devant les buts pour nous aider samedi à concrétiser nos occasions.

Vous devez maintenant avoir une idée assez précise de l’équipe adverse…

Oui, oui ! C’est une équipe bien organisée, qui relève le défi physique, qui impose des duels dans toutes les zones. Ils sont très performants aussi dans le jeu aérien. Ils sont compliqués à faire bouger dans ce secteur-là. L’enjeu majeur pour nous, ce sera de poser la balle au sol et de mettre beaucoup de vitesse et de projeter beaucoup de joueurs de notre bloc vers l’avant. Je pense que si on parvient à faire cela, on parviendra à les surprendre.

Dans quel état d’esprit comptez- vous aborder ce match ?

Nous allons l’aborder tambour battant. Nous allons attaquer de la première et à la dernière minute. Nous ne leur céderons pas un centimètre de terrain. Je pense que nous tous, au niveau du staff comme chez les joueurs, nous connaissons l’importance de ce match-là. C’est un match capital. C’est sans doute le match le plus important de ma carrière mais aussi pour la plupart des joueurs. Donc, nous devons être à la hauteur de l’événement. Nous allons tout faire pour renverser la vapeur et nous qualifier. Nous n’avons pas droit à l’échec. Je pense que quand on échoue sur un objectif planifié en début de saison, cela doit avoir des conséquences.

Et si vous n’atteignez pas cet objectif que vous a assigné la direction du club ?

Moi personnellement, si je ne parviens pas à rentrer dans la phase de poules avec mon équipe, ce qui est clair et certain, pour ma part, je prendrai mes responsabilités.

Prendre vos responsabilités, c’est-à-dire ?

À mon avis, s’il y a échec, il faut des changements.

D’ici samedi, le travail sera axé sur quoi ?

Nous allons accentuer le travail sur le plan tactique, augmenter la vitesse de jeu, modifier notre approche par rapport à ce que l’on fait tous les jours. Nous allons travailler sur des options différentes et variées. Nous avons besoin de clarifier ces situations avec les joueurs lors du travail tactique pour une efficacité de nos attaquants dans la dernière zone.