PARTAGER

Invité du Grand Debrief, le talk foot de Proximus et de la DH, Mbaye Leye a ouvert la porte à un départ. 

« C’est l’histoire du mec qui s’incruste, d’un mec qui est collé sur le mur et qui ne partira pas. » Mbaye Leye sourit.

Au lendemain de son 100e but en Pro League, l’attaquant était l’invité du Grand Debrief, l’occasion pour lui de porter un regard amusé sur sa décennie belge.

« Quand j’arrive à Zulte Waregem, je me demande : p… comment je vais parler avec eux, comment je vais m’en sortir, je ne comprends rien. Ma femme avait du mal, on allait jusqu’à Lille pour faire les courses. Aujourd’hui, on a acheté une maison, les enfants parlent flamand et on se débrouille aussi. On est bien ici », souligne-t-il en avouant : « Je ne pensais pas après ma première année rester aussi longtemps. Je me plais à Zulte Waregem. Ces 100 buts, j’y pensais depuis quelques moments. L’avoir fait, atteindre les PO1 et gagner la Coupe et ce sera une année parfaite. »

La dernière au plus haut niveau. Le Sénégalais en sourit : « J’ai quelque chose en tête. Je suis tranquille, si je gagne la Coupe, je pourrai peut-être jouer juste pour le plaisir… Arrêter ? Non. Le plaisir peut signifier aller dans des endroits exotiques, improbables où vous êtes sur de jouer juste comme cela. Je n’ai jamais rien gagné avec Zulte Waregem, peut-être que je gagnerai quelque chose avec ce club cette saison. »

Avant d’embrasser peut-être une autre carrière. D’écrire un nouveau chapitre de son histoire.

« Mon futur s’inscrit entre la Belgique et la France. Vers quoi on se dirige ? Je suis passionné par le foot, plus par le terrain que par la consultance. Ce que je fais à la télévision sur RTL, ce n’est que du plaisir. Une fois tous mes diplômes passés, j’espère avoir la chance qu’on me dise d’essayer. C’est le plus difficile d’avoir cette chance, cette confiance d’un club. On ne voit pas beaucoup de blacks dans les clubs de Division 1 européens, cela devient d’autant plus difficile », souligne l’attaquant de 34 ans qui n’écarte pas l’hypothèse de devenir d’abord l’adjoint de Francky Dury. « Pourquoi pas ? Je suis conscient des réalités du monde du football. Quand tout va bien, tout est possible. Mais une fois que tu as arrêté, c’est différent. Si j’en ai la possibilité, je vais la saisir. »

Afin d’écrire une nouvelle histoire, avec un mec qui s’incruste dans le premier rôle.

  • Weuz

    Mbaye leye il merite detre convoqué ce gars . Il n’a jamais desesperé il est ds son coin depuis des années et n’a jamais boudé parskil na jamais été convoqué en equipe du senegal . Cissé woko gnou xol il le merite dafay dougeul rek