Partager

À l’instar de Kara Mbodj en défense, Cheikhou Kouyaté au milieu de terrain, Sadio Mané a été le Lion le plus remuant de la ligne offensive du Sénégal. En dépit de son tir au but manqué contre le Cameroun qui a quelque peu terni ses probantes statistiques à la CAN gabonaise. En 315 minutes de jeu, le joueur de Liverpool a réussi 111 passes, 23 dribbles et marqué 2 buts. 

Il a été le premier buteur sénégalais de la CAN 2017. Face à la Tunisie, pour le compte de la 1ère journée de la poule B, Sadio Mané avait ouvert le score sur penalty. Dans ce match, à l’image de toute l’équipe sénégalaise, le n°10 des lions n’a pas été particulièrement étincelant. Il a transformé le penalty obtenu par Cheikhou Kouyaté sur une passe qu’il avait lui-même délivrée. Dans cette rencontre avec les Aigles de Carthage, le joueur de Liverpool a péché dans les duels. Il en a perdu 19 sur 25 au total. Toutefois, 85% de ses passes sont arrivées à destination. Il a également réussi 4 dribbles sur les 7 qu’il a tentées. Au niveau des tacles, il en a perdu 4 et réussi 2.

Toutefois, lors de la deuxième rencontre, contre la Zimbabwe, Sadio Mané a retrouvé son meilleur niveau. Il a non seulement marqué le premier but du Sénégal mais aussi donné 47 passes dont 40 sont arrivées à destination. Malgré l’agressivité des Warriors, Mané n’a pas rechigné dans les tâches défensives. Il a ainsi gagné 16 duels contre 12 perdus dont 2 tacles. À 7 reprises, il a mis la défense adverse dans le vent et donné 3 balles de but qui ne se seront pas concrétisées sans oublier 2 centres bien ajustés. N’étant pas apte à jouer la 3ème journée à cause d’un pépin physique, Sadio est revenu en quart de finale. Face aux Lions indomptables du Cameroun, l’enfant de Bambali a tenu son rang jusqu’à ce dernier tir au but qui s’est révélé fatal aux lions du Sénégal. Avant d’en arriver à cette fatidique séance, l’ancien joueur de red Bull Salzburg a eu des statistiques convaincantes. En 44 tentatives de passe, il en a fait parvenir 36 à ses partenaires, soit une réussite de 82%. Il a aussi gagné 20 de ses 35 duels. C’est au niveau des duels aériens qu’il a péché avec seulement 14% de réussite. Il a toutefois pris à défaut l’arrière-garde camerounaise avec 9 dribbles réussis, contre seulement 4 centres.

90 PASSES, 20 DRIBBLES, 2 PASSES DÉCISIVES POUR BALDÉ KEÏTA

Quant à Diao Baldé Keïta, il s’est montré très entreprenant dans le jeu. Même s’il n’a pas marqué de but durant le tournoi, il est l’auteur de deux passes décisives. Pour ses premiers pas dans une phase finale de Can, Diao Baldé Keïta s’est montré décisif contre la Tunisie. Sur un corner bien frappé, il a permis à Kara mbodj d’inscrire le 2ème but sénégalais. Certes, il a été bien surveillé par la défense des Aigles de Carthage, mais le Laziale, en  63 minutes de jeu, est parvenu à donner 14 passes sur 17. en gagnant 4 de ses 7 duels, il a aussi prouvé qu’il était dans son match, réussissant 4 de ses 5 dribbles soit 80%. Pour cette première sortie, Diao Baldé a piqué un coup de sang dû à son remplacement intervenu un peu avant l’heure de jeu. Mais il a pu se remettre dans les rangs face au Zimbabwe. Justement, dans ce match remporté par le Sénégal sur la marque de 2-0, le joueur âgé de 22 ans a délivré une passe décisive à Sadio Mané, permettant à ce dernier d’ouvrir la marque pour les lions. Sur 58 passes, Baldé Diao n’en a manqué que 8. Il a aussi gagné 16 duels dont 1 aérien. S’il est vrai que 5 de ses 7 tirs n’ont pas été cadrés, 10 de ses 16 dribbles ont été réussis.

Pour la 3ème journée face à l’Algérie, le joueur formé à Barcelone est entré en cours de jeu. Il n’a passé qu’une minute sur le terrain. Évidemment, à part 1 passe, il n’a rien pu faire. Cependant, contre le Cameroun au second tour, Baldé Diao Keïta n’a pas eu la moyenne escomptée pour prétendre à un grand match. À part les 70% de ses passes réussies, il a été muselé dans les autres domaines. Sur 55 duels, il n’en a gagné que 22.

«DIEGO» C’EST 27 PASSES, 3 DRIBBLES ET 37 DUELS GAGNÉS

Il était le fer de lance de l’équipe du Sénégal lors de cette CAN au Gabon. Mais, en 3 matchs, Mame Biram Diouf n’a pas marqué un seul but pour les lions. Pour le premier match du Sénégal, contre la Tunisie, il n’a pu peser de tout son  poids sur la défense adverse. Il a certes délivré 12 passes mais au niveau des duels, Mame qui devait se charger de fixer la défense tunisienne en a perdu 14 pour 12 réussies. Pendant toute la rencontre, son seul centre et sa seule frappe n’ont pas été cadrés bien qu’il ait réussi 2 de ses 3 tacles. Contre la très physique équipe zimbabwéenne, «Diego» avait l’opportunité non seulement d’ouvrir la marque mais également de tuer le match. À lui tout seul, il a vendangé 6 occasions de but. S’il a passé 63 minutes sur le terrain, c’est parce que ses 7 passes réussies sur 10 n’ont pas convaincu le sélectionneur d’autant plus qu’il a perdu 12 duels sur 20. Laissé au repos face à l’Algérie, comme la plupart des titulaires, Mame Biram n’a pas été assez dangereux devant le Cameroun en quart de finale. Le joueur de Stoke city a livré une prestation moyenne. Il a donné 8 passes, gagné 11 duels et tenté 1 frappe. Mais, il a manqué 5 passes et perdu 17 duels.