PARTAGER

Naguère critiqué pour ses performances en équipe nationale, Lamine Gassama a réalisé une probante CAN 2017. Le défenseur sénégalais formé à Lyon et passé par Lorient a confirmé sa place de titulaire sur le côté droit de la défense en étant l’un des meilleurs Lions au Gabon. Retour sur le parcours parsemé d’embûches du défenseur de 27 ans. 

BLOQUE À LYON, LIBÉRÉ À LORIENT

Né en 1989 à Marseille, Lamine Gassama a effectué ses débuts à Martigues, puis Aubagne avant de rejoindre le centre de formation de l’Olympique Lyonnais en 2006. Dans la formation rhodanienne, alors au sommet de son art, le jeune Sénégalais gagne en expérience aux côtés d’illustres joueurs comme Juninho, Sidney Govou, Bastos… Malheureusement, bloqué par la rude concurrence d’Anthony Reveillère, Gassama ne parviendra pas à gagner une place de titulaire. Il remportera tout de même le championnat de France en 2007 et disputera des rencontres en Ligue européenne des champions, dont l’une à l’Allianz Arena face au Bayern Munich. Son premier contrat pro signé en 2008 dans la formation dirigée par Jean-Michel Aulas, le latéral droit sénégalais ne jouera que 26 matchs avec les Gones avant de s’envoler vers d’autres cieux.

Désireux de gagner du temps et de relancer une carrière qui tarde à décoller, il s’engage avec Lorient en 2012. «Ça reste une bonne expérience, j’ai pu goûter très tôt à la C1 alors que des joueurs plus talentueux que moi ne l’ont jamais disputée. (…) Je souhaitais prolonger à condition d’être prêté, mais ils ne voulaient pas car j’étais doublure d’Anthony Réveillère, ce qui était d’abord inespéré à vingt ans. Mais je voyais d’anciens partenaires en Espoirs progresser, tandis que je faisais du surplace», racontait-t-il au moment de parapher un contrat de 4 ans et demi avec les Merlus. Une semaine après son transfert, Gassama fait déjà face à Lyon en demi- finale de la Coupe de la Ligue.

À Lorient, il gagne enfin une place de titulaire indiscutable. Il disputera 116 rencontres  avec le club pour un but inscrit. Après 4 saisons passées au club, le défenseur sénégalais est en fin de contrat et ne parviendra pas à obtenir une prolongation. Libre, il pouvait ainsi s’engager avec une nouvelle formation. Malgré l’intérêt de clubs comme Kaiserslautern, Deportivo Alaves, Young Boys de Bern, Olympiakos, il rejoint la Premier League turque et le club d’Alanyaspor.

LE LATÉRAL DROIT ÉTEINT LE FEU DES CRITIQUES

Avant de rejoindre l’équipe nationale du Sénégal, Lamine Gassama a eu quelques piges avec les sélections de jeunes de la France. Entre 2008 et 2009, il disputera 3 rencontres avec les Espoirs et 2 avec les juniors. Il donnera son accord pour rejoindre la sélection sénégalaise le 9 mai 2011. Il sera convoqué pour la première fois dans la Tanière par Amara Traoré, à l’occasion d’une rencontre disputée à Yaoundé contre le Cameroun, et comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2012. «Pour moi, c’était une évidence parce que j’ai toujours de la famille là-bas. Mes parents sont nés là-bas. C’est un maillot que j’ai toujours voulu porter. Quand j’avais eu l’opportunité, j’étais jeune, je n’avais pas tout de suite sauté sur l’occasion  lors de leur première approche. Je leur avais dit que je viendrais mais qu’il me fallait un peu plus de temps. J’ai rejoint cette sélection en 2011. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu la chance d’être appelé. C’était le choix du coeur et j’en suis très content», confiait-il dans un entretien avec Foot Mercato.

En compagnie de Saliou Ciss, Pape Ndiaye Souaré, Stéphane Badji, Zargo Touré, Joseph Lopy, Baye Oumar Niasse, Lamine Gassama disputera son premier tournoi avec le Sénégal lors de la CAN U23 en 2011 au Maroc. 4ème, le Sénégal aura l’opportunité de jouer les barrages pour les JO 2012 face à Oman. L’actuel joueur d’Alanyaspor ratera, cependant, la CAN 2012 en Guinée équatoriale et au Gabon. Amara Traoré préférant compter sur Jacques Faty et Lamine Sané. Souvent absent des listes de Joseph Koto, successeur d’Amara Traoré à la tête des Lions, Lamine Gassama revient en force dans les listes d’Alain Giresse qui le sélectionnera pour la CAN 2015 dont le Sénégal se fera éliminer dès le 1er tour. Aliou Cissé, nommé sélectionneur en mars 2015, continuera de placer sa confiance en Lamine Gassama malgré les nombreuses critiques sur le joueur considéré par beaucoup comme le «maillon faible» de l’équipe.

Titulaire indiscutable lors de la plupart des rencontres des éliminatoires de la CAN 2017, Lamine Gassama est logiquement sélectionné pour la CAN au Gabon. Le latéral droit sera l’un des meilleurs Lions durant le tournoi qui verra le Sénégal se faire éliminer en quarts par le Cameroun, futur vainqueur. Après ses bonnes prestations à la dernière grand-messe du football africain, le défenseur d’Alanyaspor a fait taire les critiques à son encontre et montré qu’il avait les épaules assez larges pour occuper une place dans le 11 des Lions.