Partager

334 minutes de jeu, Gana Guèye a réussi 49 duels. Et est avec, Kara Mbodj, le Lion le plus utilisé par Aliou Cissé à la CAN 2017. Mais, son compère de l’entrejeu, Cheikhou Kouyaté, s’est révélé beaucoup plus combatif. En attestent ses 63 duels gagnés en 189 minutes de jeu. 

Il est de tous les combats d’Aliou Cissé depuis la prise de pouvoir de ce dernier. Pour dire qu’Idrissa Gana Guèye est devenu incontournable dans l’entrejeu des Lions. Mais, lors la récente CAN au Gabon, les statistiques du sociétaire d’Everton ont flanché. À l’exception du match contre le Cameroun où il a retrouvé son meilleur rythme, Gana a eu du mal à équilibrer le milieu de terrain du Sénégal lors des deux premières journées durant desquelles il a été titularisé. Face à la Tunisie, pour la sortie initiale des Lions dans la CAN, l’ancien joueur de Diambars, contrairement à ses précédentes prestations, a réalisé un match plus ou moins abouti. En 20 duels, Guèye n’en a gagné que 10. De ses 3 tentatives de dribble, il n’en a réussi qu’une. Même si 37 de ses 48 passes sont arrivées à destination, 78% de celles-ci ont été interceptés par l’adversaire. Toutefois, contre le Zimbabwe, l’ancien Dogue de Lille a connu un léger mieux. Il a réussi 74 de ses 81 passes et en a perdu 7 soit 91%. Malgré la combativité des Zimbabwéens, Idy a pu réussir 14 duels sur les 21 et stoppé les adversaires avec 6 tacles. Face à l’Algérie, le joueur a débuté la rencontre sur le banc de touche. En 16 minutes, il n’a gagne aucun duel encore moins un tacle. Dans ce domaine, il a plutôt été pris à défaut à 9 reprises par les Fennecs. Cependant, contre le Cameroun, le joueur d’Everton s’est montré plus disponible. Il a réussi 96 des 105 passes qu’il a délivrées. Il a aussi gagné 17 duels dont 2 aériens. Ce n’est que dan cette rencontre qu’il a tenté deux frappes dont une cadrée.

Même si elles sont loin de celles de ses prestations habituelles, les statistiques de Gana Guèye sont loin d’être médiocres, son compère de l’entrejeu, Cheikhou Kouyaté, quant à lui, peut s’estimer heureux. Souvent sobre dans le travail, le capitaine des Lions a prouvé durant tout le long de la compétition qu’il est le relais entre le coach et ses coéquipiers. En 189 minutes d’apparition, l’enfant de Khar Yalla a réussi 63 duels dont 16 tacles. D’abord contre la Tunisie, il montre la voie du succès à ses coéquipiers en poussant le défenseur à commettre une faute sur lui. Celle qui a emmené le penalty transformé par Sadio Mané. Comme Gana Guèye, Kouyaté a timidement entamé la CAN. En 89 minutes de jeu, il a pu faire 32 passes soit une réussite de 91%. Étant oblige a s’acquitter de sa tâche défensive, il est parvenu à remporter 15 duels sur les 24 dont 4 aériens. C’est devant les Zimbabwéens que Cheikhou a pris date. Il a d’ailleurs été élu «homme du match» à l’occasion de cette 2ème journée. Impliqué dans tous les bons coups des Lions, le joueur de West Ham a réussi 88% de ses passes. Il a ainsi gagné 20 duels et perdu 10. Pour sa dernière apparition contre le Cameroun, l’ancien joueur des Mauves d’Anderlecht s’est plutôt projeté vers l’avant. En réussissant 95% de ses passes, il s’est aussi montré généreux dans l’effort. En attestent les 32 duels réussis devant les Lions indomptables. Même s’il a été remplacé à 5 minutes de la fin, Kouyaté a bien joué son rôle de régulateur. Ce n’est pas surprenant que la CAF l’ait placé parmi les remplaçants dont son équipe-type de la CAN en dépit de l’élimination des Lions en quart de finale.