PARTAGER

En 22 mois sur le banc de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé a utilisé 47 joueurs en 19 matchs disputés. Son équipe a marqué 29 buts et en a concédé 11. Elle a signé 13 victoires enregistrant 4 défaites et 2 matchs nuls. 

C’est par un match amical contre le Ghana qu’Aliou Cissé a débuté son magistère, le 28 mars 2015 au Havre. Pour cette première sortie sur le banc du Sénégal, l’ancien capitaine des Lions a convoqué 28 joueurs. Une revue d’effectif qui lui a permis de se faire une idée de l’existant. Les deux rencontres amicales, contre le Ghana et le Havre AC, se sont soldées par des succès sur le même score de 2-1.

2 revers en amical en 2015
Pour sa première sortie officielle à Dakar, le 4 juin 2015 pour le compte de l’acte 1 des éliminatoires de la CAN 2017, Cissé sollicite 23 joueurs face au Burundi. Le Sénégal prend ainsi une bonne option en gagnant 3-1. Une victoire confirmée à Windhoek en septembre. Pour dompter (2-0) les Warriors namibiens, Aliou a encore fait confiance à 23 Lions pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires des joutes de 2017. Mais, le bel élan du Sénégal sera plombé par une défaite à Johannesburg le 8 septembre 2015, soit 3 jours après la victoire sur la Namibie. Les Bafana Bafana prennent le dessus (1-0) pour le compte du Challenge Mandela. Un mois après, soit le 13 octobre 2015, à Alger, les Fennecs vont administrer une nouvelle défaite aux Lions. Aliou Cissé avait alors sélectionné 26 Lions. Mais, le coach remobilise ses troupes à Antananarivo pour la première manche de la double confrontation avec Madagascar pour le compte des préliminaires du Mondial 2018. Pour la circonstance, les 25 Lions qui sont sollicités, le 13 novembre 2015, ramènent le point du nul (2-2) avant de s’imposer largement (3-0) à Dakar quatre jours plus tard.

2016 et l’arbitre Lamptey
Pour le compte des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2017, Aliou Cissé n’a pas fait dans la dentelle. Face au Menu, il convoque 26 joueurs qui dominent le Niger a Dakar (2-0) et à Niamey (2-1). Avant son périple en juin dernier en Afrique de l’Est, le Sénégal est pratiquement sûr de terminer 1er de son groupe. En amical à Kigali contre le Rwanda, les Lions s’imposent (2-0) avant de dicter leur loi sur le même score au Burundi, le 4 juin 2016 pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires jouée à Bujumbura. Pour le dernier acte des éliminatoires, l’équipe de Cissé termine le travail devant la Namibie à Dakar (2-0). Après s’être qualifié avec brio pour la CAN 2017, Aliou Cissé a bien entamé les éliminatoires du Mondial 2018. Pour sa sortie initiale à Dakar, il est venu à bout des Requins bleus du Cap Vert sur le score de 2-0, le 8 octobre dernier au stade Léopold Sédar Senghor. Mais, pour sa deuxième sortie face à l’Afrique du Sud, Aliou Cissé a été freiné par les Bafana Bafana qui ont pris le dessus (2-1) au stade Peter Mokaba de Polokwane, le 12 novembre 2016. Si les Lions avaient mal démarré cette rencontre, le sort du match sera scellé par l’arbitre Ghanéen Joseph Lamptey qui a sifflé un penalty imaginaire contre le Sénégal. Ce coup de pousse n’est pas sans conséquence. Il a relégué le Sénégal à la 3ème place du classement derrière le Burkina Faso et l’Afrique du Sud.

Des regrets à la CAN 2017
Pour la phase finale de la 31ème édition de la CAN 2017, le Sénégal a bien entamé la compétition. Il a d’abord écarté la Tunisie et le Zimbabwe sur le même score de 2-0, comptant pour les 2 premières journées de la poule B. Pour le 3ème acte, il n’a non plus pas baissé pavillon devant l’Algérie considérée comme l’une des favorites de la compétition. Les Lions ont ainsi tenu en échec les Fennecs (2-2). En terminant premier de son groupe, Aliou Cissé héritera du Cameroun en quart de finale. Après 120 minutes de jeu, les deux équipes ont recouru à la série des tirs au but. Finalement, sur un coup de théâtre, le Sénégal sort de la compétition lors de la série fatidique sur le score de 4-5.