PARTAGER

Outre Lamine Sané, défenseur central du Werder de Brême, présélectionné pour la CAN 2017 au Gabon, deux autres absents de longue date pourraient revenir dans la Tanière. Les Stéphanois Cheikh Mbengue et Henri Saivet sont également pré-convoqués. 

Absent de la Tanière pendant 18 mois (sa dernière sortie avec les Lions date du 8 septembre 2015 en amical contre l’Afrique du Sud à Johannesburg), Cheikh Mbengue pourrait enfin retrouver la sélection. Aliou Cissé avait jeté son dévolu sur Pape Ncliaye Souaré qui était devenu indéboulonnable sur le couloir gauche de l’équipe. Mais, avec l’indisponibilité de ce dernier suite à un accident de la circulation, le sélectionneur a confié les clés du secteur gauche à Saliou Ciss. Mettant ainsi aux oubliettes le natif de Toulouse au grand dam de certains observateurs qui mettent en exergue l’expérience de l’ancien Rennais qui a, à son actif, deux CAN (2012 et 2015) et un bon vécu sur le continent.

[themoneytizer id= »9390-28″]

 

Aliou Cissé a aussi pense à Henri Saivet. Souvent éloigné des pelouses pour blessures, l’ancien Bordelais faisait pourtant partie des premiers choix du sélectionneur à son arrivée sur le banc en mars 2015. Mais, au fil des rencontres, le natif de Dakar a disparu. Outre la concurrence acerbe et le manque de compétition à Newcastle, l’ancien Magpie n’a pas été épargné par les blessures. Mais, suite à son changement de club et son retour à la compétition, Saivet a logiquement «alerté» Cissé. Ce dernier pourrait lui offrir l’opportunité d’une participation à la CAN mais aussi d’un retour dans la Taniere qu’il a quittée en juin 2016, à l’occasion de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN-2017 entre le Sénégal et le Burundi à Bujumbura.