PARTAGER

A l’issue d’une réunion à huis-clos qui a tiré en longueur hier soir, les dirigeants de la Jeanne D’Arc de Dakar (JA) ont dit leur espoir de voir la « Vieille dame » revenir dans l’élite au plus tard en 2021. Cette date marquera également le centenaire du club. Une Assemblée générale de restitution est prévue le 14 ou le 21 janvier prochain.

[themoneytizer id= »9390-28″]

 

« Notre vœu le plus cher est que la JA retrouve l’élite au plus tard en 2021». Le propos est d’El Hadj Malick Sy Souris qui faisait le compte rendu de la réunion des dirigeants u doyen des clubs sénégalais qui a pris fin tard hier dans la soirée. Pour réussir ce défi de faire revenir la « Vieille dame » au premier plan, l’ancien président de la Fédération sénégalaise de football a lancé un appel à des retrouvailles sincères. « Il est temps que nous nous retrouvions, le cœur léger, ces quatre années à venir. Vous n’ignorez pas qu’en 2021, la JA va fêter ses 100 ans et notre souhait est qu’à cet anniversaire le club puisse se retrouver dans l’élite nationale», a-t-il martelé. Pour Souris, les dirigeants de la JA peuvent réussir un tel pari pour avoir eu à relever plusieurs défis par le passé. Après une longue absence, El Hadj Malick Sy Souris a annoncé son retour à la maison JA avec plus d’engagement et d’espoir, l’espoir de voir celle-ci redevenir un « club respectable, agréable à gérer ». «La Jeanne d’Arc va vers une période de refondation. Dans toutes les disciplines, nous avons actuellement des difficultés. C’est plus de notre faute parce que nous avons manqué de cohésion, de tolérance, de respect mutuel», a-t-il poursuivi. Il a par ailleurs annoncé la tenue d’une Assemblée générale de restitution le 14 ou le 21 janvier prochain.

Initiée par Mamadou Ba, le président de la Fédération sénégalaise de Chasse et Tir, la réunion a vu la participation de plusieurs membres du doyen des clubs sénégalais qui sera bientôt centenaire.