PARTAGER

Rares sont les joueurs sénégalais qui ont fait carrière ou même évolué dans les pays de l’Est comme la Pologne. Pourtant, l’international Sénégalais Pape Djibril Diaw de 22 ans est en train d’y faire son trou, dans le club de Korona Kielcé en première division polonaise. 

Joint par Senego, ce solide gaillard de 85 kg se lâche: « j’ai fait mes  débuts au Sénégal dans le championnat populaire (navétanes) à Bastos puis, au Wallidan de Derklé, avant de franchir le cap en signant à la Jeanne d’Arc de Dakar comme attaquant où j’ai marqué le premier but de la vielle dame en deuxième division ».

[themoneytizer id= »9390-10″]

ibri

Ensuite, c’est à Yeggo de Touré qu’il va parfaire sa formation et rallier le Port Automne de Dakar, toujours en Ligue 2 sénégalaise. En 2015, ce solide défenseur d’1m96 qui a disputé quatorze (14) rencontres avec les U23 Sénégalais signe en Belgique, en deuxième division, à l’ASV Geel pour un bail de six (6) mois.

Repéré par les dirigeants Polonais de Korona Kielcé, il y a fait son trou: « j’y ai disputé trente et unes (31) rencontres avec un but marqué. J’y ai gagné beaucoup de titres individuel que je ne peux tous énumérer. D’ailleurs, je suis en course pour le meilleur sportif de l’année de la ville de Kielcé », dit-il, avant de rajouter, ambitieux: « je veux aider mon club actuel à atteindre ses objectifs, qu’il m’aide aussi à progresser. je voudrais jouer dans des championnats plus huppés comme l’Angleterre ». 

Quand on aborde l’équipe nationale, Pape Djibril s’emballe: « notre équipe nationale fait partie des meilleures équipes d’Afrique, on a un gros potentiel. Avec le soutien de tous les Sénégalais, cette équipe fera rêver tout le monde. J’espère qu’on atteindra au moins la finale et pourquoi pas gagner la coupe car l’attente a trop duré », dit-il. Il avoue ne pas avoir de contacts avec le staff technique des Lions, mais il décline ses désirs. « Tout joueur aspire jouer pour son équipe nationale et je continue de bosser pour atteindre cet objectif », insiste-t-il.