PARTAGER

C’est finalement la date du 8 janvier 2017 qui a été arrêtée pour la rencontre amicale devant mettre aux prises les Lions aux Chevaliers du désert, au stade Kintélé de Brazzaville. Le pays hôte compte offrir ses services au Sénégal pour l’organisation du match. 

Dans le cadre de son stage de préparation en direction de la CAN-2017, le Sénégal a programmé deux matchs amicaux. Si aucune date n’est encore arrêtée pour son duel face au Congo Brazzaville, la date du 8 janvier prochain est quant à elle retenue pour le match devant opposer les poulains d’Aliou Cissé à la Libye.

[themoneytizer id= »9390-28″]

Certes, la Fédération libyenne de football a donné mandat à Sports global management (SGM) pour l’organisation de ses différentes rencontres amicales, mais le Sénégal qui a sollicité la tenue de ce match amical de préparation veut lui-même organiser cette rencontre. Pour faciliter certaines tâches administratives et pratiques, les fédéraux sénégalais sont tombés d’accord avec le Congo pour une coproduction de cette rencontre. En tant que pays hôte du Sénégal dans le cadre de la préparation des Lions, le Congo Brazzaville a promis à la partie sénégalaise de s’occuper de l’organisation de cette rencontre. D’ailleurs, les deux pays s’affronteront également en amical. SGM du match-maker Gaél Mahé sera présent en tant que représentant de la Libye.

D’ailleurs, cette garantie a permis au Sénégal d’accélérer les négociations. Et depuis le début de la semaine, les différentes parties sont en train d’échanger des courriers dans ce sens. Un contrat de participation de la Libye à cette rencontre amicale a été établi. Les dirigeants libyens seraient d’ailleurs ravis de jouer face à la première nation africaine, selon le dernier classement de la FIFA.

Toutefois, les différentes parties doivent boucler le contrat qui les lie. Dans le cas où une télévision achèterait les droits télé des différentes rencontres amicales, le Sénégal débourserait moins pour la tenue de ses matchs.