PARTAGER

Capitaine de l’équipe nationale du Sénégal et titulaire au poste de milieu de terrain avec les Lions, Cheikhou Kouyaté évolue dans un autre registre à West Ham. Depuis plusieurs journées en Angleterre, en effet, l’ancien joueur d’Anderlecht est aligné comme défenseur central. Cela pourrait-il pousser Aliou Cissé à revoir son positionnement en équipe nationale du Sénégal ? Réponse de deux techniciens chevronnés : Abdou Salam Lam et Tassirou Diallo. 

ABDOU SALAM LAM, ANCIEN COACH USO : «Pourquoi Aliou Cissé devrait-il changer sa défense à 4 ?»

«Le fait que Cheikhou Kouyate évolue comme défenseur central à West Ham peut ne pas influer négativement sur son jeu en équipe nationale. En défense centrale, il y a de légères variations tactiques avec le milieu de terrain. Les défenseurs centraux et les milieux de terrain ne couvrent pas le même rayon, mais ils sont dans la même colonne vertébrale. C’est quasiment la même disposition. C’est une question d’animation tactique. Généralement, chaque joueur à un poste de prédilection. Un joueur peut aussi avoir une certaine polyvalence et évoluer à plusieurs postes. Certes, Kouyaté joue actuellement comme défenseur central à West Ham, mais il est aligné comme milieu de terrain avec les Lions. Il a déjà ses repères en milieu de terrain. Et il y est à l’aise. Mais avec le temps, il peut perdre certains repères. Mais s’il fait preuve de maturité, cela ne pourrait pas influer négativement sur son jeu. Le foot est maintenant total. Il y a un comportement à avoir quand on a le ballon, et aussi un comportement à avoir quand on n’a pas le ballon. Il faut également dire que souvent, les défenseurs axiaux peuvent jouer au poste de milieu de terrain défensif. Ce sont des postes complémentaires. La tactique à adopter dépend du coach et de la façon dont il conçoit le jeu avec son animation défensive et offensive. Jusqu’à présent, Aliou Cissé joue avec une défense à 4 avec 2 centraux et à latéraux. Il a toujours joué ainsi et je ne vois pas pourquoi il devrait changer. Nous avons des défenseurs centraux attitres, mais nous avons aussi une pléthore de milieux défensifs. Nous avons aussi des latéraux. C’est au coach d’adopter la tactique qui l’arrange».

TASSIROU DIALLO, CONSULTANT, ANCIEN ENTRAINEUR : «Avec le 4-3-3, l’apport de Kouyaté laisse à désirer»
«Pour moi, même s’il est capitaine de l’équipe nationale du Sénégal, actuellement, Cheikhou Kouyaté est en méforme au niveau du jeu. Ce que nous voulions dans notre jeu, Cheikhou Kouyaté n’a pas été capable de le faire lors des dernières sorties de l’équipe nationale. Cela existe dans le football. Parfois, on peut être en forme et d’autres fois non. On a remarqué qu’un Cheikh Ndoye méritait d’être aligné en milieu de terrain mais c’est le choix du coach. Nous, qui suivons l’équipe nationale, avons remarqué que Cheikhou Kouyaté et Mouhamed Diamé sont loin de respirer la forme dans l’évolution de notre bloc d’équipe. Même si Cheikhou Kouyate évolue actuellement en défense centrale à West Ham, je parle de notre milieu de terrain. C’est un milieu qui manque de leader. Je pense qu’Aliou Cissé, qui a déjà évolué à ce poste, va changer son dispositif et mettre quelqu’un d’autre à la place de Cheikhou Kouyate parce qu’il ne marche pas comme nous le voulons. Il est partout c’est vrai, mais il n’est pas efficace comme il devrait l’être. Idem pour Mouhamed Diamé. Je pense qu’Aliou réfléchit à la réorganisation de son milieu de terrain. Au niveau aussi de l’axe central, si on opte pour une défense à 3, cela pourrait être bénéfique. En football, il faut avoir deux ou trois systèmes pour parer à toute éventualité. Avec le 4-3-3, on a remarqué que l’apport de Cheikhou Kouyaté laisse à désirer. Si on choisit de jouer avec trois centraux, cela peut changer la donne. Cela permettrait d’avoir de vrais arrières latéraux qui participant au jeu. On peut aussi avoir un milieu de terrain qui pourra récupérer beaucoup de ballons et également un numéro 10 qui pourra faire les dernières passes aux arrières latéraux et aux attaquants de pointe».