PARTAGER

Comme chaque dimanche, Foot Mercato dresse le portrait d’un espoir en pleine éclosion et cette fois-ci, nous franchissons les frontières pour nous intéresser à un immense espoir qui est en train d’éclore au Sénégal, Ansou Sow.

Vous avez sûrement entendu parler ces derniers jours d’un certain Moise Kean, premier joueur né en l’an 2000 à fouler une pelouse de Serie A. Nous vous avons relaté l’éclosion de ce phénomène, qui a obtenu ses premières minutes avec la Juventus Turin. Une histoire parallèle se dessine, bien plus au sud et sur un autre continent. Au Sénégal existe déjà un Moise Kean. Il s’appelle Ansou Sow, est né en mai 2000 et enchaîne les titularisations en professionnel avec l’US Ouakam. Au pays, il est d’ores et déjà considéré comme un immense espoir du football sénégalais.

Après 4 titularisations, il a délivré 5 passés décisives et inscrit 2 buts (dont un sur coup-franc). Surclassé depuis toujours (à 14 ans, il avait disputé la Paris World Cup avec les U17 de son club, remporté le tournoi et terminé meilleur buteur !), il suit une trajectoire ascendante à tel point que plusieurs clubs européens (notamment espagnols et norvégiens) ont déjà supervisé le garçon.

Son club préféré ? L’OL !

A l’US Ouakam, on ne tarit pas d’éloges à son sujet. « C’est un joueur au-dessus du lot, le meilleur de sa génération. Il joue déjà avec les pros. Il me fait penser à Neymar, il est capable de dribbler, de marquer. Il est techniquement très fin. C’est déjà la star de l’équipe », nous confie le dirigeant du club, Ngalla Samb. Conscient de tenir une pépite, l’USO en profite au maximum, avant de le voir probablement filer vers un club européen, où son nom circule parmi les scouts.

Le jeune Ansou est en tout cas déterminé à réussir dans le monde du football. « Mon rêve, c’est d’être international et de jouer dans un grand club. Je travaille beaucoup, je suis prêt à tout pour y arriver », nous annonce Ansou Sow. Ses clubs préférés ? Le Barça, le Real Madrid en Espagne mais surtout l’Olympique Lyonnais. « Mon club préféré, c’est l’OL. J’ai adoré Juninho », dévoile-t-il. Voilà qui pourrait mettre la puce à l’oreille des recruteurs rhodaniens !