PARTAGER

L’Afrique du Sud accueillait le Sénégal à Polokwane pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018.

Les deux équipes se tenaient coude à coude jusqu’à la 42e minute de jeu avec un pénalty imaginaire sifflé par l’arbitre en faveur des Bafana-Bafanas. Ils ouvrent le score et doublent la mise deux minutes aprés. Ils regagnent les vestiaires avec une avance de deux buts à zéro.

En seconde période, les Lions réussissent à réduire la marque à la 75e minute grâce à Cheikh Ndoye. Malgré des occasions multiples en toute fin de partie, les protégés de Aliou Cissé pêchent dans la finition.

Les Sud africains s’imposent ainsi et occupe la premiére place du groupe devant le Sénégal.

  • Pape

    Ce sont nos avants centre qui ont lamentablement peche( Donate et Diouf), sans competitions ou limite alors que les F Diedhiou et Moussa Sow (avec le dementi envoye au coach apres sa non selection) auraient ou faire le jeu. Please coach il faut etre sincere dans tes choix, Dieu n’aime pas les hypocrites , c’est pourquoi on ne gagne pad

  • djibril de ZABOUL.

    Maitre senghor , évitons de jouer à l’autruche. Aliou cissé est responsable de cette defaite à cause de son paternalisme mal placé. Pourquoi s’entete t’il à utiliser mame biram diouf alors que famara diedhou est en puissance et en confiance ? la selection reste t’elle encore un cadre d’excellence et de perfection ? pourquoi selectionner mame biram diouf en manque de compétition et de confiance pour délaisser babacar khouma ? pourquoi Aliou cisse opte t’il pour l’option de la peur en première mi-temps ? nous avons offert à l’arbitre et aux sud-africains le baton de notre correction. Que cette defaite nous soit salvatrice.