PARTAGER

Pour leur séance d’entraînement à huis clos, hier à 13H00 GMT, les Lions ont mis l’accent sur la finition devant le but et le pressing. Aliou Cissé a scindé son groupe en deux équipes pour une opposition de plus d’une heure de temps.

C’est une équipe du Sénégal combattante qui s’est produite hier à Polokwane pour sa séance d’entraînement. Contrairement à la séance de mardi, Aliou Cissé a récupéré tous ses éléments. Le sélectionneur qui s’est réjoui du comportement de son équipe après la victoire face au Cap-Vert, a demandé à ses poulains e répéter les mêmes gammes pour surprendre l’Afrique du Sud à domicile. Ce qui lui a permis de travailler le pressing et la finition devant les buts au cours d’une opposition. Pour cela, les attaquants étaient à l’honneur. Dans les différentes oppositions, l’exercice consistait à travailler le jeu court et la finition devant le but. Mais, les milieux de terrain et les défenseurs ont mis l’accent sur les relances longues. Aliou Cissé a utilisé la méthode analytique de façon à limiter les contraintes psychologiques. Il a ainsi mis ses joueurs en réussite dans les combinaisons et la finition devant le but.

De leurs côtés, les défenseurs ont travaillé à faire sortir le ballon dans leur surface de réparation proprement. Les milieux de terrain ont été, quanta eux, très appliqués pour alimenter les attaquants suivant leurs déplacements et leurs appels en profondeur.

Le travail en déséquilibre, des deux côtés, était également au menu des Lions. Cela a permis aux attaquants de varier leurs appels, mais aussi de surprendre les défenseurs. Les hommes du milieu se sont également beaucoup exercés dans le travail de pressing pour empêcher l’adversaire de développer son jeu.