Partager

Jean-Christophe Sagna, ancien milieu de terrain international sénégalais plus connu sous le nom de Christophe Sagna, est décédé dans la nuit du dimanche soir en France où il vivait depuis plusieurs années, a appris Foot221 auprès du coordonnateur des anciens footballeurs, Mame Touty Touré.

Né en 1954 à Dakar au Sénégal, comme tout Africain, Christophe Sagna découvrira le football dans la rue et les terrains vagues. Il se fera remarquer lors de matchs de quartiers par les recruteurs de la Jeanne d’Arc de Dakar. À partir de 1973, il intègrera l’équipe première (qui était tenante du titre de champion du Sénégal) où grâce à sa bonne technique il s’imposera vite fait au milieu de terrain. Et avec le numéro  0 au dos, il aura pour mission  d’ouvrir le chemin du but à ses coéquipiers en se servant de ses coups de patte de génie.

Pour sa première saison chez les Bleu-Blanc (1973/1974), Jean-Christophe remportera la Coupe du Sénégal en battant en finale l’ASFA Dakar par 2 buts à 1 (alors que la Jeanne d’Arc avait perdu les deux dernières éditions). Mais surtout avec ses exploits, il emmènera son club jusqu’en demi-finales de la Coupe d’Afrique des Clubs que la JA perdra sur les deux matchs contre le CARA Brazzaville (2-0 et 4-1). La saison 1974/1975 sera moins réussie car Sagna sera éloigné des terrains pendant plusieurs semaines à cause d’une mauvaise blessure. Les résultats de la Jeanne d’Arc en pâtiront.

À son retour, cela se passera mieux mais son absence avait fait du mal dans les objectifs des Bleu- Blanc cette année-là. Voulant monnayer son talent à l’étranger, il choisira la France. Il portera les couleurs de Penmarc’h (D3), Laval (D1), où il eut comme coéquipiers Claude Le Roy, Pierre Lechantre et Souleymane Camara «Gaucher» entre autres, ensuite Guingamp (D2), quimper (D2), club avec lequel il mettra un terme à sa carrière professionnelle en 1986 année où il a participé à la fameuse CAN en Égypte passée à la postérité au Sénégal sous le nom de Caire-86.