Partager

Pour sa première année dans l’élite du foot français, Ismaïla Sarr est en train de marquer les esprits. Le jeune Sénégalais de 18 ans a déjà été à l’origine de 3 pénaltys pour les Grenats qui occupent la 6ème place au classement. 

Évoluant l’année dernière à Génération Foot, en Ligue 2 sénégalaise, Ismaïla Sarr a fait un grand bond dans le monde du foot professionnel en rejoignant le FC Metz. À seulement 18 ans, le jeune Saint-Louisien s’impose de plus en plus dans le 11 de départ des Grenats, qui réussissent une excellente entame de saison.

A l’occasion de la première journée de la Ligue 1 française face à Lille, Ismaïla Sarr avait déjà effectué une entrée fracassante. Lancé à la 71ème minute de jeu, l’international sénégalais a permis aux Grenats d’égaliser en provoquant un penalty après avoir pris de vitesse la défense adverse. Les promus messins finiront pas s’imposer (3-2) après avoir été menés à deux reprises. Après cette première remarquée, le Sénégalais fera encore son entrée lors de la défaite au Parc face au PSG (3-0) et à l’occasion de la victoire sur Angers (2-0). Titularisé pour la première fois de la saison sur la pelouse de Nantes, comptant pour la 4ème journée, Ismaïla mettra encore en exergue sa vitesse supersonique pour pousser la défense nantaise à la faute. À la 75ème minute, le feu-follet prendra à défaut le Vénézuélien Vizcarrondo qui provoquera un penalty transformé par Erding. Après le nul contre Dijon (0-0, 5ème J.) et la défaite face à Bordeaux (0-3, 6ème J.), Ismaïla Sarr mettra à nouveau le turbo sur la pelouse de Montpellier. Juste avant la mi-temps, il effectue un raid dans la défense des Héraultais avant d’être stoppé illégalement par le Brésilien Hilton qui provoque ainsi un penalty encore transformé par Erding. En 7 journées de L1, Ismaïla a déjà été à l’origine de 3 buts en provoquant autant de pénaltys.

Il faut dire que le joueur qui a fêté sa première sélection en équipe nationale A face à la Namibie a l’habitude de semer la zizanie dans les défenses adverses. Lors de la CAN U23 2015 tenue au Sénégal, il avait provoqué plusieurs pénaltys pour l’équipe coachée par Serigne Saliou Dia qui avait terminé à la 4ème place. Face à l’Afrique du Sud (en poule), au Nigeria, en demi-finale et encore face aux Bafana-Bafana pour la 3ème place, le Messin avait pris de vitesse ses gardes du corps avant de se faire faucher dans la surface de réparation. Grâce à sa forme actuelle, Ismaïla Sarr a été appelé par Aliou Cissé pour prendre part à la première journèe des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Face aux Requins Bleus, Aliou Cissé pourra compter sur l’explosivité de la nouvelle recrue de la Tanière pour démarrer de la meilleure des façons.