LATÉRAL GAUCHE DES LIONS : Adama Mbengue peut-il être une solution ?

LATÉRAL GAUCHE DES LIONS : Adama Mbengue peut-il être une solution ?

Partager

Élu meilleur arrière gauche de la ligue 1 au mois d’août passé lors de la soirée Sargal Foot pro, Adama Mbengue a été titulaire sur le flanc gauche de l’équipe nationale locale et des U23. Peut-il se hisser à l’étage supérieur avec les cascades de blessures dans la Tanière ? Si le joueur de Diambars, parti en test cet été au Standard de Liège, serait très juste pour le match du Cap-Vert, il pourrait d’ici la CAN être un candidat crédible. 

Dans le milieu du foot, tout va très vite. Aliou Cissé ne dirait pas le contraire. En l’espace de quelques jours, le couloir gauche de son équipe est passé de poste très fourni à poste dégarni. Pape Ndiaye Souaré, l’habituel titulaire, est sur le flanc, tout comme Cheikh Mbengue le «banni», et même Boukary Dramé l’éternel roue de secours que l’on croyait inusable. A quelques jours du premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, Saliou Ciss reste le seul arrière gauche de métier valide à avoir déjà été appelé parle sélectionneur des Lions. Et sans nul doute, il devrait revenir pour le match contre le Cap-Vert du 8 août et sûrement pour la CAN. Avec qui ? Cissé a déjà dans son groupe Ibrahima Mbaye. Le joueur de Bologne est un droitier, mais polyvalent. Face au Rwanda en amical au mois de mai dernier, il a disputé 45 minutes à droite avant de «transhumer» à gauche après la pause. Mais le sélectionneur pourrait aussi se tourner vers l’antichambre de l’équipe A où il trouverait une bonne vieille connaissance : Adama Mbengue. Cissé a dirigé deux fois le Rufisquois. En 2012 avec les Olympiques du Sénégal en amical contre le Mexique. Et cette année avec l’équipe nationale locale contre la Mauritanie (Ndlr : il a été buteur sur coup-franc direct) et le Mexique.

«Mbengue a les qualités»

Le joueur de 22 ans a plusieurs atouts à faire valoir. Le talent d’abord, mais aussi l’expérience de deux compétitions continentales (Jeux Africains et CAN U23) et les éliminatoires du CHAN 2016. «Il a les qualités d’un arrière moderne. Aujourd’hui, on attend d’un latéral qu’il puisse animer son couloir. Et il le fait bien. Il défend bien et participe activement à l’animation offensive de son équipe. Il fait de très bons centres avec son pied gauche et sait dribbler et piquer dans l’axe», témoigne Tassirou Diallo, entraîneur de football.

Formé comme milieu de terrain gauche à Galaxie Foot de Rufisque, Mbengue, qui a joué trois saisons à Orlando City (deuxième division USA), recule d’un cran avec les Olympiques du Sénégal. «Serigne Saliou Dia m’a convaincu de jouer arrière gauche pendant les derniers Jeux Africains. J’ai appris à me faire plaisir à ce poste et, j’apprends chaque jour pour m’améliorer et pouvoir évoluer au très haut niveau», confiait-il à la fin de cette compétition remportée parle Sénégal. L’apprentissage a été validée cette année par un titre de meilleur arrière gauche de la Ligue 1 (Ndlr : il a tout de même joué plusieurs matchs comme excentré).