Partager

Une nouvelle saison nationale de foot démarre en octobre et l’heure est aux préparatifs. Le premier acte à Mbour Petite-Côte aura été d’aller chercher un nouvel entraîneur, en l’occurrence Badara Sarr, ancien joueur et entraîneur de la Douane qui a coaché la saison dernière l’AS Pikine. Il aura comme directeur sportif Serigne Saliou Dia.

Cette saison sera, pour MPC, celle de la rupture et permettra au club de revenir à l’orthodoxie qui évitera à l’entraîneur d’être sous pression, déclaration faite au cours de l’assemblée générale du club tenue récemment. Selon le président du club Mbaye Diouf Dia, il ne sera plus question de mettre l’entraîneur sous pression car il est impossible de semer et de récolter aujourd’hui. L’entraîneur qui a été choisi est, à l’en croire, à la dimension du projet qui s’articule à la politique de jeunesse. Mbaye Diouf Dia informe qu’on verra à MPC de jeunes joueurs accompagner des joueurs olympiques sur une durée d’un ou de deux ans pour déboucher sur une équipe imbattable parce que les rudiments auront été appris à la lettre. En jetant un regard sur le staff technique avec Serigne Saliou Dia comme directeur sportif et Badara Sarr comme entraîneur principal, le président de MPC indique qu’il y a là un revirement à 100 degrés. Il a rappelé que le Touré Kunda avait réussi à aller au deuxième tour d’une coupe d’Afrique.

Ce qui ne lui a cependant pas permis de faire grand-chose et il fallait dès lors refaire une fondation solide, bâtir solidement une équipe en représentant ce qui se fait dans les catégories des jeunes en équipe nationale à MPC. Mbaye Diouf Dia compte y arriver avec Badara Sarr qui a été triple champion d’affilée du Sénégal avec l’AS Douane. Avec Serigne Saliou Dia, ils amèneront leur expertise sans pression aucune. Il leur est demandé de bien recruter, de jouer un championnat et une coupe du Sénégal et de la ligue correctement pour arriver à mettre en place une grande équipe dans trois ans. « Tout entraîneur a besoin de pression, mais il faut travailler à positiver cette pression ». C’est le tout nouvel entraîneur de Mbour Petite-Côte qui le déclare. De la sorte, on pourra allant de l’avant et faire des résultats, a indiqué Badara Sarr qui s’est réjoui d’avoir été avec Mbaye Diouf Dia depuis 2000.

Un compagnonnage couronné par ces retrouvailles à Mbour Petite-Côte. » Il ne reste qu’à faire valoir notre expérience, avance Badara Sarr qui demande à l’encadrement, aux joueurs et aux supporters de jouer leur partition. Son crédo, c’est le travail et comme objectif premier, il s’attèlera à pérenniser le club dans le championnat.

Il aura également à former des cadets et juniors pour permettre à MPC de compter sur ses jeunes pousses qui, naturellement, seront accompagnés par des anciens qui vont rester et de nouveaux joueurs qui seront recrutés.