Partager

En raison de son « indisponibilité liée à ses nouveaux engagements au sein du club de l’ASC les Jaraaf de Dakar », la FSF a sorti le couperet à l’encontre de Malick Daff désormais ex-coach adjoint des U20 du Sénégal. La sentence est tombée lors de la réunion du Comité d’urgence de la FSF tenue le mercredi 14 septembre dernier. Soit quelques heures seulement après que la délégation sénégalaise pour le Qatar où l’équipe nationale U20 prend part au Tournoi international de Doha eut quitté l’aéroport international Léopold Sédar Senghor, dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14. Au moment de quitter Dakar, Malick Daff aurait fait part de l’impossibilité pour lui d’accompagner l’équipe.

D’après certaines sources proches de ce club, le Jaraaf aurait exigé la présence de son nouveau coach auprès de l’équipe « pour éviter le sort du Port qui a pâti des fréquentes absences de Daff, son entraîneur ; ce qui l’a précipité en L2 », souffle-t-on. De son côté, la FSF a illico presto convoqué en réunion son Comité d’urgence pour lancer la fatwa contre Malick Daff.

En tout cas, cela repose la lancinante question du défaut de prise en charge salariale des entraîneurs nationaux (à la notable exception de celui de l’équipe A). Entre son gagne-pain au Jaraaf et la sélection U20 où il intervient en bénévole, le cœur de Daff n’a pas balancé.