Partager

Début de saison ne pouvait être plus réussi pour Idrissa Gana Guèye à Everton. Auteur de prestations probantes depuis son arrivée chez les Blues, le milieu de terrain international sénégalais s’est vu tresser des lauriers par d’anciennes légendes du championnat anglais. Son coach, Ronald Koeman, a été également dithyrambique envers le milieu des Lions après le succès de son équipe sur Middlesbrough (3-1), samedi. 

Son compatriote Baye Oumar Niasse n’a pas connu pareille intégration à Everton. Transféré chez les Toffees pour 18,5 millions d’euros l’été dernier, en provenance du Lokomotiv Moscou, l’attaquant sénégalais n’a jamais su s’imposer chez le club rival des Reds de Liverpool. Régulièrement laissé sur le banc par l’ancien coach d’Everton Roberto Marinez, le Ouakamois a même été traité de grosse arnaque par les supporters des Toffees. L’arrivée de son successeur Ronald Koeman n’a pas changé la donne. L’ancienne star du FC Barcelone a tout bonnement demandé à l’attaquant sénégalais de se trouver un autre point de chute s’il veut continuer à jouer au football. Des propos qui tranchent d’avec la salve dithyrambique du Batave envers son compatriote milieu de terrain, Idrissa Gana Guèye. Transféré cet été d’Aston Villa relégué en Championship à l’issue de la saison écoulée, Gana Guèye n’a pas tardé à trouver ses marques dans l’entrejeu des Toffees. Titularisé depuis le début de la saison, le Sénégalais a fini de convaincre les plus sceptiques et de s’attirer les éloges d’anciennes légendes du championnat anglais dont Phil Neville, l’ancien joueur de Man U et Jamie Carragher, l’ex-milieu de terrain de Liverpool, qui voient en Gana l’un des meilleurs à son poste en Premier League. Des propos que corroborent son coach Ronald Koeman qui a encensé son joueur à l’issue de la victoire de son équipe contre Middlesbrough (3-1), samedi dernier. «Il a été formidable. li a récupère’ beaucoup de ballons, il a gagné beaucoup de duels, mais il a aussi montré qu’il était précieux dans la construction du jeu au milieu de terrain en essayant de toujours jouer vers l’avant», a, en effet, dit Koernan à l’issue du match dans des propos recueillis par L’Equipe. Et le Batave de poursuivre : «C’est une excellente recrue pour le club et nous espérons qu’il restera longtemps», avant de conclure : «A mon avis, il peut devenir le meilleur joueur de Premier League à son poste.»

Avec 4 victoires et un nul en 5 matchs, Everton est pour l’heure la seule équipe à suivre la cadence infernale de Manchester City, l’actuel leader de Premier League après 5 victoires en autant de matchs.