Partager
LSFP

A l’instar des saisons passées, beaucoup de clubs vont ainsi engager de nouveaux techniciens à l’ouverture du prochain exercice. En particulier ceux qui l’ont échappé bel.

C’est officiel ! Malick Daff sera sur le banc du Diaraf « pour deux ans », selon Léonard Diagne, le secrétaire général du club. L’ancien coach de l’Us Ouakam remplace ainsi Alassane Dia, rappelé par son ancien club, l’AS Pikine, avec lequel il avait réussi le doublé en 2013-2014.

Auteur d’une bonne fin de championnat la saison dernière, malgré un départ poussif, Alassane Dia quitte ainsi, à la surprise générale, le banc des « Vert et Blanc » pour la Ligue 2. Et d’après Léonard Diagne, c’est le cœur gros que le Diaraf a laissé partir le technicien qui n’aurait pas « résisté à l’appel du son milieu naturel».

Contrairement au Diaraf, le Stade de Mbour était contraint de trouver un nouveau technicien pour la saison à venir. Ayant frôlé la relégation la saison dernière (10e), les Stadistes, pour se relancer, ont porté leur choix sur le très expérimenté Boucounta Cissé qui affiche d’entrée l’ambition de « gagner quelque chose » cette saison avec le club de Mbour.

Chez son voisin de Mbour PC, le changement s’imposait également. Deuxième non relégable à l’issue de la précédente édition, l’équipe du président Mbaye Diouf Dia est aussi dans l’obligation de revoir son banc.

Et c’est Badara Sarr qui va tenter de relever le défi de faire mieux qu’Abdou Karim Mané, annoncé en Ligue 2. Précisément à l’Olympique de Ngor, reléguée à l’issue de la dernière saison.

Il sera assisté par Latyr Ndiaye, l’ancien gardien de but international de l’Us Ouakam. Des Ouakamois qui renouent avec leur « fils » Al Ousseynou Sène qui tentera de rebondir après son échec avec le Stade de Mbour.

L’As Douanes, premier non relégable la saison écoulée, va également repartir avec un nouveau technicien, en l’occurrence : Patrice Bodian.

En fait, en attendant NGB Niary Tally qui tarde encore à officialiser son futur entraîneur, toutes les équipes qui ont terminé le championnat dans la moitié inférieure du classement ont changé d’entraîneurs. Les autres ont conservé leur technicien.

Normal du reste, puisque « on ne change pas une équipe qui gagne », dit-on. En dehors du Diaraf (2e) qui a lâché Alassane Dia malgré lui, Diambars (3e) Linguère, Guédiawaye Fc (5e) ont renouvelé leur confiance à leur coach.

A Guédiawaye, Diamil Faye se veut ambitieux. Fort d’une saison probante l’année dernière, il ose croire que cette année sera celle du sacre.

En tout cas « être champion en 2017, est notre objectif », annonce le président du Gfc.

A Louga, Gaston Mbengue a logiquement renouvelé sa confiance à Karim Séga Diouf, le sapeur-pompier du Ndiambour qui était en détresse.

L’ancien coach de l’AS Douanes va ainsi poursuivre l’aventure avec le club de Louga. Le champion en titre, l’Us Gorée, devrait aussi renouveler sa confiance à Aly Male. A Saly, c’est toujours Boubacar Gadiaga qui reste aux commandes.

Il sera assisté par Mbaye Badji qui remplace Salif Diallo qui va tenter de relancer la Suneor reléguée en L2.

A Saint-Louis, la Linguère repart aussi avec le même technicien. Ayant laissé une forte impression l’année dernière, dès sa première expérience, Abdel Djilali Bahloul, poursuit naturellement l’aventure avec le club nordiste. Avec, surement, l’objectif de mieux faire cette année.