Partager

42. C’est le nombre de joueurs utilisés par Aliou Cissé lors des éliminatoires de la CAN-2017, qui lui ont permis de survoler le groupe K que le Sénégal partageait avec le Burundi, la Namibie et le Niger.

Depuis qu’il a succédé à Alain Giresse, limogé à l’issue de la décevante campagne des Lions à la CAN-2015, Aliou Cissé a pu se constituer un groupe solide avec des hommes forts. En six matchs des éliminatoires de la CAN-2017, le coach a tracé sa voie avec 42 hommes. Si Cissé a ses éléments clés, d’autres joueurs frappent à la porte de l’équipe du Sénégal.

Koulibaly le plus utilisé

Le joueur le plus utilisé par Aliou Cissé lors de ces éliminatoires de la CAN 2017 n’est autre que Kalidou Koulibaly. Arrivé en sélection lors du déplacement des Lions à Windhoek au mois de septembre 2015, le Napolitain, très performant en équipe nationale, n’a plus quitté le navire sénégalais. Le sélectionneur a toujours accordé sa confiance à Koulibaly, qui s’est révélé comme le patron de la défense. L’ancien Messin est suivi par Gana Guèye, Sadio Mané, Kara Mbodji et Cheikhou Kouyaté. Si les deux premiers ont été remplacés en cours de jeu, pour cause de blessure, par contre Cheikhou Kouyaté, qui a effectué le déplacement au Niger, n’a pu prendre part à la manche retour comptant pour la 4ème journée. Malgré tout, le Sénégal s’est imposé à Niamey sur le score de 2-0. Pour sa part, Kara Mbodji, qui a disputé les 5 premières rencontres des Lions dans ces éliminatoires, n’a pas été aligné samedi dernier lors de la 6ème et dernière journée. Zargo Touré avait constitué l’axe central avec Kalidou Koulibaly face aux Warriors de la Namibie (2-0).

Une colonne vertébrale se dégage

Au regard des différentes listes concoctées par Aliou Cissé au fil des matchs, une colonne vertébrale s’est dégagée. Abdoulaye Diallo, Kalidou Koulibaly, Gana Guèye et Sadio Mané constituent, en effet, la base de la formation d’Aliou Cissé. Et pour cause, depuis le début des éliminatoires, ils ont tout le temps débuté les rencontres à l’exception de l’ancien portier de Rennes qui a déclaré forfait lors du déplacement au Burundi, au mois de juin dernier, et qui n’a pas été aligné lors de la dernière journée contre la Namibie, samedi dernier.

9 joueurs dans toutes les campagnes

Ils sont 9 joueurs à avoir été appelés lors de toutes les campagnes par Aliou Cissé. Ils forment ainsi le groupe de base du sélectionneur. Ils sont tous de potentiels titulaires. Il s’agit de Khadim Ndiaye, Kara Mbodji, Idrissa Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté, Cheikh Ndoye, Pape Alioune Ndiaye, Sadio Mané, Mame Biram Diouf et Moussa Konaté. Dans le lot des joueurs réguliers, on notera Abdoulaye Diallo, Zargo Touré, Pape Ndiaye Souaré, Lamine Gassama, Kalidou Koulibaly. Ces joueurs ont tous à leur actif 5 sélections en 6 matchs. Ce qui fait d’ailleurs dire aux observateurs qu’Aliou Cissé tient l’ossature de son groupe à 90%.

Des arrivées de dernière minute et des intermittents

Et puis, dans le groupe de Cissé, il y a des joueurs utilisés de façon plus ou moins irrégulière. Il y a aussi ceux qui sont arrivés dernièrement, mais qui ont fait bonne impression au point de pouvoir espérer être du groupe qui disputera les échéances proches, à savoir les éliminatoires du Mondial 2018 et la CAN 2017. Au poste d’arrière latéral droit, Ibrahima Mbaye et Fallou Diagne, récemment essayés dans ce côté de la défense sénégalaise, pourraient concurrencer Lamine Gassama qui semble toutefois avoir une petite longueur d’avance. Ils ont chacun deux sélections. Sur le flanc gauche, Saliou Ciss, qui n’a qu’une seule sélection, a fait une bonne impression. De quoi en faire un sérieux prétendant au poste face à Pape Ndiaye Souaré, Cheikh Mbengue ou encore Boukary Dramé, présent en équipe nationale depuis 2006.

En attaque, Ismaïla Sarr a pointé le bout de son nez. Sa bonne entrée lors de la rencontre contre les Warriors, samedi dernier au stade Léopold Sédar Senghor, a certainement laissé une bonne impression au coach Cissé. Le néo-Messin mérite assurément une seconde invitation en Lion.

Boukary, Sané… les oubliés

Ils sont souvent convoqués, mais rarement cochés dans le onze des Lions. Issa Sarr, Chérif Salif Sané, Boukary Dramé, Alfred Ndiaye ou encore Salif Sané sont dans ce lot. La forte concurrence dans la Tanière fait que ces joueurs souvent appelés par Aliou Cissé ont rarement été élus.