Le choix de faire d’Athanase Tendeng le nouvel entraîneur du Casa-Sports de Ziguinchor (sud) a été motivé par sa “réelle maîtrise de l’environnement” du club-fanion de la région sud du Sénégal, a indiqué, lundi, son président, Seydou Sané.
“Athanase Tendeng a été un joueur du Casa-sports qui connait l’environnement du club’’, a-t-il déclaré à des journalistes, au sortir d’une réunion du comité directeur du Casa-Sports qui a décidé de nommer Athanase Tendeng le nouvel entraîneur de son équipe A. Il remplace Demba Ramata Ndiaye, limogé début août.
Tendeng “a joué avec l’équipe nationale du Sénégal. Il a été un grand professionnel”, a fait valoir Seydou Sané, selon qui par cette décision, les dirigeants du Casa-Sports ont voulu se conformer à “la ligne historique” du club.
Athanase Tendeng, un ancien international sénégalais des années 1990, a longtemps secondé Demba Ramata Ndiaye sur le banc du Casa-Sports, avant de démissionner en 2012 pour “prendre du recul”. Il vient de décrocher son diplôme d’entraîneur, deuxième degré.
“L’histoire a montré que depuis la création du club dans les années 1960, plus de 80% des techniciens qui ont eu à gérer le Casa-sports sont d’ici (de Ziguinchor). Dans cette logique, Athanase est le mieux indiqué parce que non seulement il a eu à jouer dans le club mais aussi il en fut l’entraîneur”, a souligné M. Sané.
Il a rappelé que le nouvel entraîneur du club fanion de Ziguinchor avait coaché le Casa-Sports entre 2007 et 2009, mais avec l’avènement de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), “il n’était plus qualifié”.
“Nous avions eu plusieurs candidatures au niveau local, national, sous-régional et international, mais nous avons préféré la connaissance du milieu et les aspects environnementaux du club (…) Aujourd’hui Athanase (Tendeng) répond aux critères d’un technicien de haut niveau”, a insisté le président du Casa-sports.
Selon lui, il a été fixé au nouvel entraîneur de “maintenir le cap” dans un premier temps, pour que le Casa-Sports puisse demeurer “dans le peloton de tête de l’élite du football national” avant de le préparer “à la conquête de l’Afrique conformément au projet sportif 2020 mis en place”.